Changements climatiques: Jean Charest parmi les conférenciers

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) Jean Charest sera l'un des conférenciers invités au colloque de la délégation de l'Université de Sherbrooke qui se rendra à la Conférence de Paris sur le climat (CdP 21) le mois prochain. Le colloque, intitulé « Penser loin dans un Québec vert », se tiendra au Campus Longueuil de l'Université de Sherbrooke, le 18 novembre.

L'événement fait partie des activités de financement et de sensibilisation mis sur pied par la délégation en prévision de son périple dans la capitale française.

Outre l'ex-premier ministre du Québec, on annonce la présence de Sidney Ribaux, cofondateur d'Équiterre, Stéphanie Trudeau, vice-présidente au développement durable chez Gaz Métro, et Annie Chaloux, professeure à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke. Ceux-ci expliqueront comment l'expertise québécoise peut faire de la province un acteur déterminant de la lutte aux changements climatiques.

Le rôle que jouera le Québec à cette conférence compte parmi les sujets qu'abordera le panel d'experts. Des discussions sur le marché du carbone Québec-Californie sont aussi prévues.

Qualifiée de « conférence de la dernière chance », la CdP21 réunira 40 000 personnes représentants plus de 190 pays. Les nombreux chefs d'États et de gouvernements, de même que les principaux acteurs de la lutte aux changements climatiques, espèrent pouvoir adopter un accord international visant à contrer les changements climatiques et à s'adapter à leurs impacts.

Dans le cadre de cet événement, huit jeunes chercheurs de l'Université de Sherbrooke et de l'Université de Montréal s'envoleront pour Paris afin de suivre et analyser l'évolution de ces négociations.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer