Un casse-croûte santé voit le jour

Le Centre communautaire de loisir Sherbrooke a inauguré... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Le Centre communautaire de loisir Sherbrooke a inauguré son Café d'à côté. De gauche à droite : le conseiller municipal Vincent Boutin, président du comité sport et plein air, la conseillère Nicole A.Gagnon, le directeur du Service des sports de la culture et de la vie communautaire Jean Yves La Rougery, le chef cuisinier Abdallah El Hakimi, et la directrice générale du Centre communautaire de loisir Sherbrooke, Chantal Carrier.

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(SHERBROOKE) La malbouffe n'a plus sa place au Centre communautaire de loisir Sherbrooke. L'organisme du quartier ouest a en effet inauguré mercredi son nouveau casse-croûte, appelé Café d'à côté, où on ne sert plus que des menus santé à prix abordables et adaptés aux saines habitudes de vie.

La transformation de l'aire de restauration de ce centre, qui accueille 3000 personnes par semaine, a été rendue possible grâce au soutien financier de l'Alliance sherbrookoise pour des jeunes en santé et Action Santé Mont-Bellevue, créés dans la foulée du programme Québec en forme. Le Centre communautaire de loisir Sherbrooke est le 16e organisme sherbrookois à signer la Charte des saines habitudes de vie élaborée par l'Alliance.

Exit donc, frites, hamburgers, hot dogs et autres icônes de la malbouffe. En lieu et place, le Café d'à côté offre dorénavant divers choix de salades, paninis, pizza calzones, ainsi qu'une variété de fruits et des légumes, le tout, concocté par la nutritionniste Janie Blais-Bélanger et cuisiné par le chef Abdallah El Hakimi.

« Cette nouvelle offre alimentaire cadre beaucoup plus avec nos valeurs et notre philosophie, a expliqué la directrice générale du Centre, Chantal Carrier, en soulignant le fait qu'avec le Café d'à côté, le Centre communautaire de loisir Sherbrooke permet à une clientèle majoritairement défavorisée d'avoir accès à de saines habitudes de vie.

Des habitudes de vie que la Ville de Sherbrooke espère étendre au plus grand nombre possible d'organismes situés sur son territoire, a pour sa part exprimé Jean-Yves La Rougery, nouveau directeur du Service des sports, de la culture et de la vie communautaire et responsable de l'Alliance.

La Charte de l'Alliance, a-t-il rappelé, « vise à favoriser l'accessibilité à des activités physiques, à des environnements favorables et à une offre alimentaire saine et ce, indépendamment de la condition sociale, économique ou socioculturelle des jeunes sherbrookois et de leurs familles. »

Enfin le conseiller municipal Vincent Boutin, qui préside le comité du sport et du plein air, a mis en lumière les succès obtenus depuis 25 ans par les campagnes de lutte au tabagisme afin que ces résultats se transposent en matière d'activités physiques et de saine alimentation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer