Drummondville roule à fond de train

Pendant que plusieurs régions du Québec sont aux... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Pendant que plusieurs régions du Québec sont aux prises avec des ralentissements, Drummondville connaît, et de loin, la meilleure de ses 200 ans d'existence en matière d'investissements.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(SHERBROOKE) Pendant que plusieurs régions du Québec sont aux prises avec des ralentissements, Drummondville connaît, et de loin, la meilleure de ses 200 ans d'existence en matière d'investissements.

Au terme des neuf premiers mois de l'année 2015, Drummondville a fracassé le record de tous les temps en ce qui a trait à l'émission de permis. Selon le rapport du troisième trimestre de 2015, publié le 30 septembre, le Service de l'urbanisme a délivré 2829 permis depuis le début de l'année pour près de 231millions $ en valeur. Le précédent record, établi en 2010, était de 219 millions $, et ce, pour 12 mois d'activités.

« Nous vivons à Drummondville une ère exceptionnelle au chapitre de la construction et de la rénovation. Notre dynamisme économique, industriel et commercial se fait sentir partout en ville, et ce record que nous fracassons est le fruit de tous nos efforts pour attirer chez nous de nouveaux investissements. De plus, les premiers à profiter de ce boom immobilier sont les contribuables, qui peuvent continuer de compter sur d'excellents services municipaux avec un compte de taxes parmi les plus bas au Québec », a déclaré le maire Alexandre Cusson.

À titre comparatif, la valeur des permis était de 148 millions $ au 30 septembre 2014. Il s'agit donc d'une augmentation de 56 %. Drummondville a encore un trimestre pour améliorer la marque.

Les faits saillants

Le troisième trimestre, qui s'échelonne de juillet à septembre, a été particulièrement faste pour Drummondville. Cette hausse de la valeur des permis est principalement attribuable aux secteurs industriel, commercial et institutionnel, où la construction de nouveaux bâtiments et les agrandissements représentent 39 millions $.

« Conjuguée aux investissements du secteur résidentiel, cette performance remarquable confirme que le développement immobilier à Drummondville poursuit sur la lancée observée au cours des derniers mois », a expliqué le conseiller Yves Grondin.

Parmi les investissements industriels et commerciaux, on note la construction d'une nouvelle bâtisse de l'entreprise Renoflex (1,1 M$), d'un motel industriel sur la rue André-C.-Hamel (1 M$), l'agrandissement de Norampac (4 M$), la construction de l'abattoir de la Ferme des Voltigeurs sur (2 M$) et la construction du nouvel édifice de Promutuel (2 M$).

Le secteur institutionnel n'est pas en reste avec la construction du Centre famille-enfant (21 M$), de la station de pompage du domaine Le Vigneron (5 M$) et de la patinoire réfrigérée qui sera inaugurée en décembre (1,3 M$).

Enfin, le secteur résidentiel s'en tire lui aussi très bien pas moins de 93 logements ont été construits pour une valeur de plus de 15,1millions $ au cours des trois derniers mois.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer