Les jeunes loups

Tout comme celles de Pierre-Luc Dusseault, Luc Fortin... (La Presse Canadienne)

Agrandir

Tout comme celles de Pierre-Luc Dusseault, Luc Fortin et Karine Vallières, l'élection de Marie-Claude Bibeau a suivi un courant de rajeunissement des députés représentant les Sherbrookois.

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Luc Larochelle</p>
Luc Larochelle
La Tribune

(SHERBROOKE) Chronique / J'ai pris un coup de vieux : le premier ministre Justin Trudeau est plus jeune que moi!

Ça ne s'était pas produit auparavant. À 58 ans, Philippe Couillard est de cinq ans mon aîné. L'actuel premier ministre du Québec a un an de plus que Jean Charest et deux de plus que Stephen Harper. Je les ai toujours considérés, l'un comme l'autre, comme des politiciens de ma génération.

Mais là, pratiquement une décennie me sépare de M. Trudeau. Je commence à me sentir vieux en ti-pépère...

Justin Trudeau veut mettre en évidence ce changement de garde à Ottawa. À Sherbrooke, les signes de renouveau politique sont cependant manifestes et successifs depuis au moins quatre ans.

À 45 ans, la ministre libérale Marie-Claude Bibeau, qui représente des électeurs de certains arrondissements de Sherbrooke, ajoute son nom à la liste des politiciens de la nouvelle génération.

Tous se souviennent que Pierre-Luc Dusseault, qui retourne à la Chambre des communes pour un second mandat à l'âge de 24 ans et qui demeure toujours le plus jeune député à avoir été élu au Parlement canadien, a éclaté comme du pop corn lors l'élection fédérale de 2011.

Mais n'oublions pas que le représentant de la circonscription de Sherbrooke à Québec, Luc Fortin, n'est guère plus vieux. Il n'a que 33 ans.

Était arrivée à l'Assemblée nationale deux ans plus tôt, sa collègue Karine Vallières dont la circonscription de Richmond couvre également une partie du territoire sherbrookois. Mme Vallières a fêté au printemps son 37e anniversaire.

À 65 ans, le député de Saint-François Guy Hardy constitue l'exception parmi les représentants provinciaux ou fédéraux de Sherbrooke. En excluant M. Hardy du calcul, l'âge moyen des quatre membres « du club de la jeunesse » est d'à peine 35 ans.

Faut croire que les Sherbrookois se sentent jeunes quand ils se choisissent un député!

Statistiques 

Ces statistiques détonnent dans le portrait démographique local puisque la représentativité des 35-49 ans a reculé de 2000 citoyens au sein de la communauté sherbrookoise entre les recensements de 2006 et 2011 (voir tableau) tandis que celle des 50-69 ans s'est accrue de plus de 6000 personnes.

On observait par ailleurs un rebond significatif dans la strate des 30-34 ans. Aujourd'hui, un certain nombre de ces Sherbrookois sont au seuil de la quarantaine.

Soit dit en passant, le rajeunissement à des postes électifs n'est pas propre à la politique puisque l'actuel président de la Chambre de commerce de Sherbrooke, Bruno Lavoie, n'a que 36 ans.

Tout comme sa conjointe, la ministre Bibeau, Bernard Sévigny n'avait pas encore franchi le cap des 50 ans quand il a été élu à la mairie pour la première fois en 2009. À ce jour par contre, le virage jeunesse a été moins marqué à l'hôtel de ville qu'il ne l'a été chez les députés. Les vétérans de la politique municipale ont cependant intérêt à ne pas ignorer ce courant de fond en prévision de la prochaine élection, qui aura lieu dans deux ans.

À l'extérieur de Sherbrooke, le conservateur Luc Berthold (49 ans) est un peu plus âgé que Christian Paradis (41 ans) qu'il remplace dans la circonscription de Mégantic-L'Érable. Dans Richmond-Arthabaska, c'est le contraire. Le bloquiste André Bellavance (51 ans) a cédé son siège à un député (Alain Rayes, 43 ans) plus jeune que lui.

Pour compléter ce tour d'horizon régional, le libéral Denis Paradis retourne aux Communes à l'âge de 66 ans. Son prédécesseur Pierre Jacob en avait 62.

Le vent de jeunesse souffle un peu partout, mais avec un peu de vigueur dans la capitale régionale que dans les villes satellites.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer