Les écoles fermées les 12 et 13 novembre

Tout comme le 28 octobre, toutes les écoles... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Tout comme le 28 octobre, toutes les écoles seront fermées les 12 et 13 novembre.

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les quatre commissions scolaires de la région (CSRS, CSS, CSHC et CSET) confirment que les cours seront annulés, les 12 et 13 novembre, en raison de la grève du front commun.

À l'instar de la première journée de débrayage qui a eu lieu le 28 octobre, les écoles et les service de garde seront fermées.

Les étudiants du Cégep de Sherbrooke ont pour leur part voté en faveur d'une grève de six jours pour dénoncer les mesures d'austérité du gouvernement Couillard.

La CSRS affirme qu'elle n'a toujours pas décidé si les deux journées perdues allaient être reprises; c'est le même discours du côté de la Commission scolaire des Hauts-Cantons (CSHC). Jusqu'ici, la CSRS ne pense pas reprendre la journée du 28 octobre.

Rappelons que la Commission scolaire des Sommets (CSS) a suscité le mécontentement des enseignants en annonçant que la journée du 28 octobre serait reprise le 19 février. La Tribune rapportait la semaine dernière qu'une lettre avait été envoyée au directeur général, Christian Provencher, par des enseignants de l'école secondaire l'Odyssée. La décision a aussi été vivement dénoncée par le Syndicat de l'enseignement de l'Estrie (SEE).

M. Provencher avait pour sa part souligné que trois journées perdues avaient été reprises lors du conflit de 2005.

Cette fois-ci, la CSS mentionne dans un communiqué qu'elle « évaluera plus tard la nécessité de reprendre les jours de classe manqués, en tenant compte du nombre total de journées de grève et d'éventuelles directives du Ministère ».

À la Commission scolaire Eastern Townships (CSET), il n'est pas question de reprendre les journées perdues pour le moment.

La CSRS tient à informer les élèves et leurs parents que les activités reprendront normalement le mardi 17 novembre. Le 16 novembre est une journée pédagogique, sauf pour les élèves du Centre de formation professionnelle 24-Juin.

Les membres du front commun avaient en poche un mandat de six jours de grève; ils ont débrayé pour la première fois mercredi dernier. Le front commun regroupe environ 400 000 employés de la province dont les conventions collectives sont échues.

Les étudiants du Cégep de Sherbrooke étaient pour leur part réunis en assemblée générale, mercredi. Ils se sont prononcés en faveur d'une grève le 5 novembre (jeudi), les 12 et 13 novembre ainsi que les 1er, 2 et 3 décembre, afin de participer à une manifestation nationale à Montréal jeudi, tandis que les autres journées coïncident avec les journées de débrayage prévues par le front commun. La proposition a été adoptée à l'unanimité, selon l'AÉCS. Il faudra suffisamment de gens aux piquets de grève pour qu'il y ait une levée de cours, a souligné l'association.

Par ailleurs, le Cégep de Sherbrooke n'exclut pas de prolonger la session jusqu'en janvier si la grève du front commun se poursuit les 1er, 2 et 3 décembre. Le sujet fera l'objet de discussion avec les représentants syndicaux afin de déterminer le meilleur scénario, tout en tenant compte des obligations de l'établissement, a-t-on indiqué.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer