La mobilisation s'organise

La communauté sherbrookoise est invitée à se mobiliser... (Archives La Tribune)

Agrandir

La communauté sherbrookoise est invitée à se mobiliser pour soutenir la présentation des Jeux de la Francophonie, alors qu'un groupe de cinq experts désignés par l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) effectuera une visite à Sherbrooke du 6 au 10 novembre pour évaluer la justesse des informations données et la qualité du projet.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Une mobilisation s'organise pour soutenir la présentation des Jeux de la Francophonie à Sherbrooke en 2021. Dans un courriel envoyé par la Chambre de commerce de Sherbrooke (CCS), la communauté d'affaires est invitée à se présenter à l'hôtel de ville de Sherbrooke le 9 novembre à 17 h pour accueillir le comité de candidature des jeux. La population est aussi invitée à se joindre à la fête.

Du même coup, les commerçants sont invités à signer une lettre d'appui. La missive constitue un engagement à contribuer à la tenue de l'événement et « à prendre une part active au succès des Jeux de la Francophonie de 2021 ».

Rappelons que Sherbrooke figure parmi les trois finalistes pour l'obtention des Jeux de la Francophonie de 2021, avec Moncton-Dieppe au Nouveau-Brunswick et La Guadeloupe. L'événement doit regrouper 3000 athlètes et artistes provenant de 57 pays pendant onze jours.

Selon la directrice générale de la Chambre de commerce de Sherbrooke, Louise Bourgault, la CCS fait partie du comité de mobilisation pour l'obtention des jeux. Tous ses membres ayant accepté d'être joints par courriel ont reçu l'invitation, de même que les membres de la Jeune chambre de commerce de Sherbrooke. « La réponse est très bonne. 950 personnes ont reçu le courriel, mais nous ne nous sommes pas fixé d'objectif. »

 Le 9 novembre, une conférence de presse est prévue et c'est précisément à ce moment que le comité de mobilisation, qui compte une quinzaine de personnes, espère voir une foule manifester sa volonté d'obtenir les jeux.

Le conseiller Bruno Vachon, porte-parole au dossier, explique que l'exercice vise à démontrer « que ce n'est pas qu'une poignée de gens qui veulent les Jeux de la Francophonie et que la population est ouverte. C'est ce qui nous a permis de nous démarquer des autres pour l'obtention des Jeux du Canada. Ce que le milieu dit est important. Plus on va avoir de monde, plus on va être contents ».

Le 9 novembre, une partie de la rue Wellington devrait être fermée pendant quelques heures. « Le temps que la délégation de l'OIF se déplacera, il y aura des activités qui feront que les gens pourront se manifester. Je n'ai pas de détails encore sur ces activités. Les organismes culturels, sportifs et communautaires seront aussi sollicités pour démontrer leur appui. »

La visite se tiendra tout de suite après celle à Moncton-Dieppe. Sherbrooke devra-t-elle ajuster sa mobilisation en fonction de celle connue au Nouveau-Brunswick? « Ne ne contrôlons pas ce qui se fait ailleurs. Nous aurons certainement des échos de leurs actions, mais on ne veut pas être obligés de se servir de l'argument de Moncton pour mobiliser les gens. »

Quand il est question des comparaisons avec les Jeux du Canada, il est difficile d'ignorer les commentaires des commerçants et des restaurateurs, au lendemain de l'événement, qui n'avaient pas tous connu l'achalandage espéré. « On fait souvent la comparaison à tort ou à raison avec les Jeux du Canada, mais les Jeux de la Francophonie ne dureront qu'une semaine et toutes les manifestations auront lieu au centre-ville plutôt que dans des lieux isolés. C'est un événement ultraprotocolaire avec des dignitaires de partout qui logeraient à l'hôtel, et non dans un village d'athlètes. Ces gens-là consommeraient dans les restaurants. On s'y prend tôt pour expliquer ça aux commerçants. Je comprends le réflexe, mais c'est à nous de rassurer les commerçants. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer