Les Cantons-de-l'Est accueillent un rassemblement international

En accueillant la bourse touristique Bienvenue Québec, le... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

En accueillant la bourse touristique Bienvenue Québec, le directeur général de Tourisme Cantons-de-l'Est, Alain Larouche, espère en mettre plein la vue aux voyagistes internationaux afin de faire de la région une destination touristique prisée par les touristes des autres continents.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Faille
La Tribune

(SHERBROOKE) Les Cantons-de-l'Est entreront en mode séduction au cours des prochains jours avec l'arrivée de plus de 500 délégués de l'industrie touristique mondiale. Une occasion en or de charmer ceux qui influencent le choix de destination de milliers de voyageurs.

Provenant d'aussi loin que de la Corée du Sud, de la France et du Pérou, mais aussi du Canada et des États-Unis, les délégués se réuniront du 2 au 4 novembre au Centre de foires de Sherbrooke pour la 27e édition de la bourse touristique Bienvenue Québec. L'événement offre l'occasion aux voyagistes et aux agences de voyages de rencontrer les différents représentants d'attraits touristiques québécois afin de vendre, ou d'acheter, des services touristiques.

« Ces gens viennent voir ce que le Québec a à offrir. C'est l'occasion pour des gens d'ici de vendre leurs services à des délégués de la Corée du Sud, par exemple, qui une fois chez eux, peuvent proposer des forfaits à des voyageurs pour les Cantons-de-l'Est », explique le président de la Fédération des transporteurs par autobus, Martin Paquette. Ce sont les gens de la Fédération qui organisent cette rencontre annuelle qui se déroulera pour la première fois de son histoire ailleurs qu'à Montréal ou Québec.

M. Paquette estime qu'en moyenne, plus de 50 M$ de dollars annuellement sont échangés sur le parquet de la bourse et que plus de 1000 transactions y ont lieu. Pour les régions de Magog-Orford et de Sherbrooke qui accueillent ce rassemblement, ce sont des retombées économiques directes de plus de 235 000 $ qui sont prévues.

Une vitrine sur l'international

Outre ces retombées, l'occasion est belle pour Tourisme Cantons-de-l'Est et son directeur général, Alain Larouche, de charmer les grossistes d'un peu partout sur la planète, particulièrement dans un marché émergeant comme l'Asie.

« À long terme, on devrait être capable d'augmenter notre facteur international, que ce soit pour des voyages de groupes ou individuels, explique-t-il. Ce qui est difficile pour nous, ce n'est pas d'aller chercher les Québécois, ils nous adorent et je pense qu'on les sert bien. Le défi c'est d'aller trouver du tourisme étranger. Les groupes ciblés viennent surtout d'Europe et de plus en plus de l'Asie. »

Seul bémol, les Asiatiques voyagent majoritairement en grands groupes et la région des Cantons-de-l'Est se prête mal à ce type de tourisme en raison de ses limitations en matière d'hébergement. M. Larouche souhaite tout de même développer peu à peu ce marché.

« C'est progressivement que ça va fonctionner, ils ne débarqueront pas ici en masse demain et on croit avoir suffisamment développé notre offre pour être capable de commencer à accueillir plus de groupes, souligne-t-il. On va travailler aussi les voyages individuels. Les Européens qui viennent ici, qui en sont à un troisième ou un quatrième voyage, je pense qu'on a de bonnes chances de succès avec ce genre de clientèle. On entend d'ailleurs de plus en plus que les grossistes perçoivent notre produit comme une offre alternative, nouvelle et rafraîchissante. »

« Les produits phares du Canada, pour le résumer simplement, c'est la baleine, le fleuve et l'indien, poursuit-il. Quand les touristes viennent ici pour la première fois, c'est ce qu'ils recherchent. Nous ne sommes pas du tout là-dedans. On a donc à refaire l'imagerie visuelle de ces pays pour leur présenter des contrées harmonieuses, avec des produits agroalimentaires qui sont notre marque de commerce, un peu comme pour la Provence ou la Toscane. On s'inscrit dans ce genre de développement. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer