Une halte au nom de Germain Nault

La ville de Sherbrooke honorera la mémoire du... (La Tribune archives, René Marquis)

Agrandir

La ville de Sherbrooke honorera la mémoire du vétéran Germain Nault en donnant son nom à une halte de l'arrondissement de Brompton.

La Tribune archives, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) La mémoire du vétéran Germain Nault sera honorée. Le parc situé au coin des rues Laval et Saint-Lambert, dans l'arrondissement de Brompton, portera le nom de Halte Germain-Nault.

M. Nault, un vétéran de la Deuxième Guerre mondiale, est décédé en septembre 2014 à l'âge de 93 ans. Il avait été enrôlé dans le régiment de la Chaudière en 1941, à 20 ans, avant d'être transféré à la base de Valcartier et de s'envoler vers l'Europe. Il a participé au débarquement de Normandie en 1944 et avait été fait prisonnier. Il avait échappé à ses gardes deux jours plus tard et n'était revenu au Canada qu'en décembre 1945.

Germain Nault avait reçu la Légion d'honneur française moins de deux semaines avant son décès l'an dernier. Son histoire est racontée dans le livre J'ai survécu au Débarquement, écrit par ses nièces.

La conseillère municipale Hélène Dauphinais, présidente du comité de toponymie, a mentionné que « ça faisait longtemps que les gens nous demandaient de trouver un lieu pour honorer la mémoire de ce vétéran. À la demande de la famille, nous avons trouvé un endroit très passant ».

L'ancien conseiller municipal Clément Nault se disait très heureux de cette attention pour honorer la mémoire de son frère. « Ce que nous recherchions, c'était un endroit un peu visible parce qu'il a fait sa marque dans la vie. Il a fait le débarquement de Normandie, alors on voulait que ce soit un lieu passant. Lui-même n'a pas vécu beaucoup à Brompton, mais la famille Nault est toujours associée à l'ancienne ville de Brompton. Il a beaucoup de neveux et nièces qui y vivent toujours. »

M. Nault explique que la famille cherchait autre chose qu'une rue pour immortaliser le nom de son frère.

Par ailleurs, le comité de toponymie suggère d'honorer d'autres personnalités marquantes de l'histoire de Sherbrooke. Dans le secteur du plateau Saint-Joseph, des rues porteront le nom de Ralph-Steinman, récipiendaire d'un prix Nobel de médecine en 2011, et de Mary-Kandalaft, une commerçante ayant vécu à la fin du 19e et au début du 20e siècle. La fondatrice de la Popote roulante de Bromptonville, Gisèle Trudeau, donnera pour sa part son nom à une rue du secteur de la route de Windsor.

Dans le secteur de Fleurimont, le parc Roger-Lacharité sera renommé parc Ann-Malcolm, en l'honneur de la fondatrice de l'école Montessori. M. Lacharité donnera désormais son nom à la rue principale du développement des Versants de l'Est.

Enfin, le parc de la place Viger portera désormais le nom de parc René-Vanier et une rue du secteur Brompton sera nommée en mémoire du prêtre et missionnaire Gérard Cambron.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer