Les courbes de Galt Ouest seront atténuées

Des travaux pour retirer des avancées de trottoirs... (Imacom, Frédéric Côté)

Agrandir

Des travaux pour retirer des avancées de trottoirs ont cours dans la rue Galt Ouest, entre les rues Jolliet et Lisieux.

Imacom, Frédéric Côté

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Une partie des courbes conçues pour ralentir la circulation sur la rue Galt Ouest seront atténuées. La Ville de Sherbrooke procède à des travaux entre les rues Jolliet et Lisieux pour réduire certaines avancées de trottoir et régler des problèmes de drainage.

Le conseiller Jean-François Rouleau... - image 1.0

Agrandir

Le conseiller Jean-François Rouleau

En ce sens, la rue Galt Ouest sera fermée à partir de mardi jusqu'à jeudi, 13h, entre les rues Lisieux et Choquette. Des détours sont prévus dans les rues avoisinantes.

Le conseiller Jean-François Rouleau explique que cette décision a été prise à la suite d'analyses poussées réalisées par les services d'ingénierie de la Ville. «Nous nous basons sur des arguments d'efficacité tout en maintenant la sécurité devant les écoles. J'ai eu des plaintes sur la capacité de déneigement sur cette portion de la rue Galt. Il fallait utiliser des équipements plus petits et la coordination était plus difficile.»

Les avancées de trottoir avaient été réalisées au début des années 1990. Il s'agissait d'un projet-pilote pour rendre la route plus étroite et sinueuse de manière à mieux contrôler la vitesse.

Selon M. Rouleau, ces aménagements devenaient plus dangereux que sécuritaires. «Indépendamment de ce que peuvent en penser certains experts de l'Université, le danger était plus important. Je recevais des plaintes régulièrement. Le problème était signalé presque de manière hebdomadaire. Nous avons tenu compte des commentaires des déneigeurs et des citoyens. Pendant les périodes de pointe à fort débit de neige, il était difficile de trouver les équipements nécessaires.»

La valeur des travaux s'élève à 20 000 $. Le conseiller municipal estime que cette somme sera rapidement récupérée grâce aux économies générées par le déneigement. «Ça en vaut la chandelle. C'était un projet-pilote, et s'il n'en tient qu'à moi, ça ne se reproduira plus. Le résultat n'était pas celui qu'on attendait. On ne pourra pas nous reprocher de ne pas avoir essayé.»

Jean-François Rouleau se dit heureux des conclusions des services de la Ville, allant jusqu'à dire qu'il aurait souhaité la fin du projet-pilote plus tôt. Des premiers correctifs avaient déjà été apportés il y a deux ans, selon le conseiller. Les travaux qui ont cours ces jours-ci devraient être les derniers pour le réaménagement de l'artère.

À l'origine, les travaux pour l'ensemble des avancées de trottoir dans ce secteur de la rue Galt Ouest avaient coûté 220 000 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer