Un bénévole connu accusé d'une fraude de plus de 70 000 $

Jean-François Brisson, un individu bien connu des milieux... (Imacom, Jessica Garneau)

Agrandir

Jean-François Brisson, un individu bien connu des milieux communautaires et des affaires à Sherbrooke, a été accusé d'une importante fraude de plus de 70 000 $.

Imacom, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Jean-François Brisson, un individu bien connu des milieux communautaires et des affaires à Sherbrooke, a été accusé d'une importante fraude de plus de 70 000 $.

Arrêté jeudi par le Service de police de Sherbrooke, il a comparu menottes aux poings devant le juge Conrad Chapdelaine de la Cour du Québec pour y être accusé de deux chefs de fraude de plus de 5000 $.

Brisson aurait fraudé le Club nautique de Sherbrooke de 54 000 $ entre 2011 et 2014, alors qu'il occupait les fonctions de trésorier de l'organisme. Il a aussi utilisé un autre stratagème pour frauder la compagnie de gestion immobilière Cogir dont le siège social est situé dans la région de Montréal entre septembre 2013 et mai 2014.

L'accusé a été remis en liberté après s'être engagé à respecter des conditions par un dépôt de 2500 $.

Le président du Club nautique de Sherbrooke, Nicolas Lemay, explique que certaines vérifications dans les comptes de l'organisme ont éveillé des soupçons. Jean-François Brisson faisait l'objet d'une enquête depuis plusieurs mois pour des malversations faites notamment dans les comptes de l'organisme.

« À un certain moment, nous avons commencé à creuser dans les finances du club. Nous lui posions des questions sur la reddition de comptes, mais nous ne recevions pas de réponse de sa part. À un certain moment donné, il a été convenu qu'il quitte ses fonctions. Le changement de trésorier nous a permis de découvrir les anomalies. Nous sommes allés voir la police avec des informations. Nous savions que son arrestation était imminente, mais nous ne savions pas quand ça arriverait », explique M. Lemay.

Le club nautique de Sherbrooke a traversé des années difficiles durant cette période.

« Pour un organisme à but non lucratif, la perte de cet argent est considérable. Toutes les activités du club étaient affectées tant en terme d'opérations, de recrutement, de fonctionnement et même d'achats de nouvelles embarcations », mentionne le président du club nautique de Sherbrooke.

Peu après son départ, une grosse partie des problèmes financiers ont commencé à se résorber.

« Nous avons repris le dessus, mais il faut se remettre de ce coup dur. Les finances du club vont maintenant mieux », assure Nicolas Lemay.

L'individu de 35 ans a aussi sévi dans la région de Montréal où il aurait utilisé un stratagème différent envers une entreprise de gestion. Il aurait alors simulé un cancer pour solliciter des dons afin de payer ses traitements. Il a réussi de cette façon à encaisser environ 20 000 $ de la part de son employeur.

Les enquêteurs du SPS se sont présentés au domicile du suspect jeudi pour procéder à son arrestation après une enquête de plusieurs mois. Il a été interrogé une partie de la journée avant de comparaître devant le tribunal.

« Nous invitons la population à nous signaler toute information qui pourrait nous aider dans ces dossiers de fraude », mentionne Martin Carrier du SPS.

Jean-François Brisson s'est engagé pour la durée des procédures judiciaires à ne pas se rendre au club nautique de Sherbrooke, chez Gestion Cogir ou à la Résidence Memphrémagog qui fait partie du parc immobilier de cette compagnie de gestion. Il ne peut entrer en contact avec des personnes liées à ces entreprises et organismes. Il ne pourra non plus occuper de fonction bénévole ou rémunérée où il pourrait avoir accès à la comptabilité.

C'est Me Andy Drouin qui représente le ministère public dans cette affaire alors que Me Karine Arseneault-Sirois de l'aide juridique assure la défense de l'accusé.

Le dossier a été reporté au 15 janvier 2016.

Toute information concernant cet individu peut être signalée à la division des enquêtes du SPS au 819 821-5544.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer