Bris d'aqueduc majeur rue King Ouest

Le bris d'aqueduc est survenu dans un un... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Le bris d'aqueduc est survenu dans un un tuyau majeur datant de 1951.

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une fuite d'eau dans une conduite du réseau d'aqueduc de la Ville de Sherbrooke n'est pas exceptionnelle.

La situation qui se produit en moyenne 120 fois par année à Sherbrooke est encore survenue sur la rue King Ouest dans la nuit de jeudi à vendredi à la hauteur de la rue Carillon.

Étant donné la situation géographique de la fuite sur l'artère principale de Sherbrooke, les problèmes de circulation ont dû être gérés par les autorités municipales. La circulation a été bloquée en direction du centre-ville et s'est faite à contresens, une voie dans chaque direction, en direction ouest.

Les automobilistes étaient invités à utiliser la rue Galt ou le boulevard de Portland. « Nos équipes ont rapidement été déployées sur les lieux. Étant donné l'effondrement de la chaussée, nous avons localisé facilement l'endroit de la fuite », explique le chef de la division de gestion des eaux à la Ville de Sherbrooke, Michel Cyr.

Le bris d'aqueduc est survenu dans une conduite de 16 pouces, soit un tuyau majeur, datant de 1951. Plus de 900 kilomètres de conduites d'aqueduc sont enfouis dans le sous-sol de la ville pour desservir la population.

La semaine dernière, une fuite d'une conduite de 20 pouces est survenue sur la rue Wellington Sud à la hauteur de Couture Planchers Design. « Nous faisons l'entretien régulier du réseau, mais nous ne pouvons pas prévenir des bris. La conduite touchée était rendue environ aux deux tiers de la durée de vie. Nous avons coupé l'alimentation puis procéder à la réparation qui consiste à changer le segment de tuyau endommagé et de relier le nouveau avec des joints. Nos équipes doivent intervenir sur des bris de diverses ampleurs aux deux ou trois jours », explique Michel Cyr.

Il rappelle que Sherbrooke est l'un des endroits où le taux de perte d'eau est l'un des plus bas au Québec. « Nous avons une population très disciplinée en matière de consommation responsable de l'eau. Notre taux de perte se situe à 7,8 pour cent ce qui en fait l'un des meilleurs au Québec », indique Michel Cyr.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer