UPAC: perquisition au domicile de l'ex-maire Gérald Tremblay

Gérald Tremblay... (Archives La Presse)

Agrandir

Gérald Tremblay

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Des agents de l'Unité permanente anticorruption (UPAC) ont entrepris mercredi matin une perquisition au domicile de l'ancien maire de Montréal Gérald Tremblay, selon diverses sources.
Le domicile de l'ex-maire qui a dirigé Montréal de 2002 à 2012 est situé dans l'arrondissement Outremont.

Cette opération s'inscrit dans une récente série de près de 10 perquisitions de l'UPAC à propos du dossier de l'octroi du contrat des compteurs d'eau, il y a quelques années. Gérald Tremblay était maire lors de l'attribution de ce contrat qui a été annulé plus tard lorsque des éléments de malversation ont été révélés.

La porte-parole de l'UPAC, Anne-Frédérick Laurence, n'a pas confirmé que c'est la résidence de M. Tremblay qui était visée mais a indiqué qu'une dizaine d'agents participaient à l'opération. Mme Laurence a affirmé que les agents prendront le temps nécessaire pour obtenir les documents qu'ils cherchent. Ils pourraient aussi y avoir interrogatoire mais aucune arrestation n'est prévue.

Au printemps 2014, l'UPAC avait réalisé une première série de perquisitions liées au scandale des compteurs d'eau. Plus récemment, l'UPAC a notamment visé la résidence et les bureaux du maire de l'arrondissement Lachine, Claude Dauphin, le domicile de trois ex-élus de l'administration Tremblay, Sammy Forcillo, Francine Sénécal et Cosmo Maciocia, la compagnie Construction Frank Catania, à Brossard, et la firme de communications MW3, autrefois connue sous le nom de Morrow Communications.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer