Dernière heure

Après Maricourt, les raëliens se tournent vers le Portugal

Le mouvement raëlien s'était installé à Maricourt, en... (Archives La Tribune)

Agrandir

Le mouvement raëlien s'était installé à Maricourt, en Estrie, en 1992.

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Après Maricourt en Estrie, les Raëliens se tournent vers le Portugal pour y implanter une «ambassade des Elohims».

Le mouvement est en attente d'une autorisation selon l'AFP. L'organisation fondée en 1974 par le Français Claude Vorilhon, dit Raël, a écrit au gouvernement portugais pour solliciter, «à titre payant ou gratuit», la mise à disposition d'un terrain de quatre kilomètres carrés..

C'est là que le mouvement raëlien, considéré comme une secte en France depuis un rapport parlementaire de 1995, espère construire une «ambassade» pour accueillir ses Elohims, les «scientifiques» censés avoir créé l'espèce humaine, mentionne l'agence de presse.

Le projet est estimé à 40 millions d'euros. Il doit comporter une plateforme d'atterrissage de 14 mètres de diamètre, ajoute-t-on.

Raël et son groupe s'étaient installés dans un ancien camping du rang 7 de Maricourt, près de Valcourt, en 1992.  Les Jardins du prophète avait été acquis pour la somme de 167 500 $. On voulait en faire une base pour accueillir les extraterrestres.

Rappelons que les raéliens avaient sérieusement investi sur la propriété en y aménageant un terrain de camping, le musée UFOland, et plusieurs bâtiments.

Le groupe a quitté le site depuis plusieurs années.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer