Le taux de criminalité a diminué de 3 % au Canada de 2013 à 2014

Le taux de crimes déclarés par la police a diminué de 3 pour cent au pays de... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Le taux de crimes déclarés par la police a diminué de 3 pour cent au pays de 2013 à 2014, selon les données de Statistique Canada.

Ce recul du taux de criminalité en 2014 représente le 11e recul consécutif. Ce taux était le plus faible depuis 1969.

Les services de police ont déclaré un peu moins de 1,8 million d'infractions au Code criminel (sauf les délits de la route) en 2014, soit environ 33 000 de moins que l'année précédente.

La plupart des infractions ont connu une baisse de 2013 à 2014, mais certaines ont affiché une hausse au cours de la même période. En particulier, le taux d'infractions a ainsi augmenté en ce qui a trait à la pornographie juvénile (+41 pour cent), au terrorisme (+39 pour cent), à l'extorsion (+16 pour cent), à la fraude d'identité (+8 pour cent), aux infractions sexuelles contre les enfants (+6 pour cent), au rapt (+4 pour cent), à la fraude (+2 pour cent) et aux vols de véhicules à moteur (+1 pour cent) en 2014.

L'Indice de gravité de la criminalité (IGC), qui mesure le volume et la gravité des crimes déclarés par la police, a lui aussi affiché une diminution de 3 pour cent, principalement en raison de la baisse du nombre d'affaires d'introduction par effraction et de vol qualifié.

Le recul de l'IGC en 2014 représente un 11e repli consécutif, et il s'agit de la plus faible valeur de l'indice depuis 1998 (la première année pour laquelle les valeurs de cet indice sont disponibles).

En 2014, la majorité des provinces et des territoires ont enregistré une baisse tant sur le plan de l'IGC que sur celui du taux de criminalité selon les données policières. Parmi les provinces, la Saskatchewan a affiché l'IGC et le taux de criminalité les plus élevés en 2014, malgré le fait que l'IGC et le taux de criminalité ont diminué. À l'opposé, l'Ontario a présenté l'IGC le plus faible en 2014, tandis que le Québec a affiché le taux de criminalité le plus faible.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer