Voici comment inciter la population à prendre l'escalier

Il est possible d'encourager la population à monter à pied en doublant la... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Il est possible d'encourager la population à monter à pied en doublant la distance qui sépare ces escaliers des escaliers mécaniques, ont constaté des chercheurs de l'Université Concordia et de l'Université de Pékin.

Les scientifiques voulaient savoir si une distance accrue entre les escaliers ordinaires et mécaniques reliant les étages d'un centre commercial augmente la fréquence d'utilisation des escaliers ordinaires.

Pour tester cette hypothèse, les chercheurs ont surveillé les déplacements effectués dans 13 escaliers et 12 paires d'escaliers mécaniques situés dans sept centres commerciaux interreliés du centre-ville de Montréal. En 35 jours, ils ont recensé 33 793 montées et descentes.

L'analyse des données a révélé que le fait de doubler la distance entre les deux types d'escaliers entraînait une variance de 71 pour cent dans le cas des déplacements vers un étage supérieur. Ce taux s'élevait à 21 pour cent dans le cas des déplacements vers un étage inférieur. Dans l'ensemble, cela signifie que le taux d'utilisation des escaliers ordinaires augmentait de 95 pour cent.

L'auteur principal de la recherche, le professeur John Zacharias (à ce moment à Concordia mais aujourd'hui à l'Université de Pékin), a rappelé par voie de communiqué qu'il a été clairement établi que divers facteurs environnementaux, comme la visibilité et la largeur des escaliers, incitent les gens à privilégier une option plutôt que l'autre.

Or, ajoute-t-il, cette étude montre que l'emplacement des escaliers est tout aussi important. Cet aspect devrait donc être pris en considération au moment de concevoir de nouveaux bâtiments, dit-il.

Les décès attribuables à des problèmes de santé comme l'obésité, le diabète de type 2, l'hypertension et les maladies cardiaques sont en hausse, un phénomène que l'Organisation mondiale de la Santé explique notamment par un mode de vie de plus en plus sédentaire. La simple habitude d'emprunter les escaliers peut entraîner des bienfaits considérables.

Cette étude a été récemment publiée dans la revue Environment and Behavior.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer