Régimes de retraite: les pompiers se tournent vers les tribunaux

Le Syndicat des pompiers et pompières du Québec (SPQ-FTQ) se tourne vers les... (Archives La Tribune, Julien Chamberland)

Agrandir

Archives La Tribune, Julien Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Montréal

Le Syndicat des pompiers et pompières du Québec (SPQ-FTQ) se tourne vers les tribunaux afin de faire déclarer inconstitutionnelle la Loi 15 sur les régimes de retraite des employés municipaux.

Le syndicat déposera mercredi une requête introductive d'instance en déclaration d'inconstitutionnalité, en nullité et en remise en l'état.

La requête vise le Procureur général du Québec, mais elle met aussi en cause le ministre responsable de la mise en application de la Loi 15, Sam Hamad, ainsi que les villes de Lévis, Saguenay, Saint-Jérôme et Sherbrooke.

Daniel Pepin, président du SPQ-FTQ, croit le gouvernement libéral coupable de l'adoption de cette Loi qui vient déchirer des ententes négociées. Il rappelle aussi que ce sont les municipalités qui ont la responsabilité de mettre en application ses dispositions.

Le syndicat (NDLR: dont font partie les pompiers de Sherbrooke) soutient que la Loi porte atteinte à la liberté d'association telle que garantie par la Charte canadienne des droits et libertés.

Il souhaite démontrer que l'objectif réel de la Loi 15 n'est pas d'assurer la santé financière des régimes de retraite à prestations déterminées mais de réduire la masse salariale des employés municipaux.

Le SPQ-FTQ représente près de 4000 pompiers municipaux répartis dans 112 sections locales.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer