Hausse de 35 pour cent du nombre de cas de cancer d'ici 2030

De nouvelles données publiées mercredi annoncent que le nombre de nouveaux cas... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

De nouvelles données publiées mercredi annoncent que le nombre de nouveaux cas de cancer bondira d'au moins 35 pour cent au Québec dans les 15 prochaines années.

Le rapport que publie la Société canadienne du cancer (SCC), en collaboration avec l'Agence de la santé publique du Canada et Statistique Canada, précise qu'en 2030, 67 000 Québécois recevront un diagnostic de cancer, comparativement à 50 000 cette année.

L'explosion du nombre de cas s'explique essentiellement par la croissance de la population et son vieillissement.

Suzanne Dubois, directrice générale de la SCC, conclut qu'un hausse aussi forte réserve des répercussions majeures sur le système de soins de santé. Il importe à Mme Dubois que les autorités puissent offrir à tous les Québécois des services tels des tests de dépistage et des médicaments novateurs.

Les données indiquent que le cancer sera responsable de 20 900 décès en 2015 au Québec. Les cancers du poumon, du sein, colorectal et de la prostate représenteront 51 pour cent des cas nouvellement diagnostiqués.

Les taux globaux de mortalité par cancer chez les deux sexes sont en baisse au Québec depuis 1988.

Le risque de développer un cancer ne changera pas beaucoup d'ici 2030. Le rapport précise qu'il va encore diminuer chez les hommes et augmenter chez les femmes.

La Société canadienne du cancer vise à faire grimper d'ici 2030 le taux de survie global du cancer de 63 à 80 pour cent. En 2030, le cancer colorectal deviendra le 2e cancer le plus fréquent après celui de la prostate.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer