• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Slide the City à Sherbrooke : une glissade d'eau de 365 mètres dans la côte King 

Slide the City à Sherbrooke : une glissade d'eau de 365 mètres dans la côte King

L'événement Slide the City s'amènera à Sherbrooke pour une première fois le 1er... (Slide The City)

Agrandir

Slide The City

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(SHERBROOKE) L'événement Slide the City s'amènera à Sherbrooke pour une première fois le 1er août. Dans le cadre de Bouffe ton centro, une énorme glissade d'eau de 1200 pieds (365 mètres) sera installée dans la côte King et permettra aux Sherbrookois et aux visiteurs de descendre sur des tubes.

EXCLUSIF

Si tous les détails ne sont pas encore parfaitement attachés entre la Ville et le promoteur, tout indique que les amateurs de glisse peuvent d'ores et déjà préparer leur maillot de bain. L'événement est déjà annoncé sur la page Facebook de Slide the City.

« C'est beaucoup grâce à Destination Sherbrooke que nous avons pu entrer en contact avec cette entreprise américaine », explique Philippe Cadieux, chargé de projet à Commerce Sherbrooke.

« Ils voulaient commencer à s'installer au Canada. Ils seront d'ailleurs à Montréal à la mi-août et à Québec en juillet. Ils ne vont pas dans les villes de moins de 150 000 habitants, alors nous étions sur la limite, mais nous avions un argument massue en l'attachant à un autre événement. »

Les visiteurs devront s'acheter un billet en fonction du nombre de descentes souhaitées. Les tarifs restent encore à déterminer, mais ils devraient varier entre 10 et 40 $. « Il y aura une prévente sur internet sur le site de Slide the City ou sur bouffetoncentro.co. Nous espérons que la tenue de cet événement se fera à coût nul pour la Ville. Tout dépendra du nombre de billets vendus. »

M. Cadieux rapporte que la facture refilée à la Ville serait d'un maximum de 15 000 $, mais qu'il est réaliste de croire qu'un nombre suffisant de billets sera vendu pour éviter le moindre déboursé. « C'est une activité qui vaut 90 000 $. Ils arrivent avec tout le matériel et ils assurent la sécurité. C'est un clé en main. »

La forte inclinaison de la côte King ne devrait pas poser problème. « Ils nous disent que ça rassemble beaucoup à ce qui se fait à San Francisco. »

La première édition servira de test pour savoir si l'événement deviendra récurrent. « Il fallait vraiment le faire cette année, parce qu'il y a un buzz sur les médias sociaux. Eux nous disent qu'ils veulent être ici pour plusieurs années. »

Slide the City profitera de la publicité que fait Bouffe ton centro à travers la province, notamment pour attirer les foodies de Montréal et Québec. C'est sans compter que la glissade de Sherbrooke sera plus longue que celle de Montréal par environ 65 mètres.

Jean-François Ouellet, directeur à l'innovation et au développement à Destination Sherbrooke, explique que Sherbrooke reluque le produit de Slide the City depuis plusieurs années. « Nous avions remarqué qu'ils se déployaient dans plusieurs villes américaines et qu'il y avait un beau potentiel pour Sherbrooke. Ils avaient déjà un plan d'affaires en cours de réalisation pour s'installer au Québec. Nous avons donc été des agents facilitateurs pour intégrer ce projet à celui de Bouffe ton centro. »

Pendant Bouffe ton centro, les rues King, Wellington Nord, Webster et Meadow seront fermées. Entre 15 000 et 20 000 personnes sont attendues.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer