Les garderies familiales affiliées à la CSN en grève le 1er mai

Les travailleuses en garderie familiale affiliées à la CSN tiendront une grève... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Patrice Bergeron
La Presse Canadienne
Québec

Les travailleuses en garderie familiale affiliées à la CSN tiendront une grève d'une demi-journée le 1er mai, tout en brandissant une autre menace: la tenue d'une grève générale.

Les 3000 syndiquées sont sans contrat de travail depuis 2013 et réclament l'équité avec leurs consoeurs du réseau des Centres de la petite enfance (CPE).

Une poignée d'entre elles ont manifesté aux abords de l'immeuble du Conseil du trésor à Québec mercredi.

Les responsables en service de garde (RSG) exigent une hausse de 5 pour cent des subventions que leur accorde l'État, à titre de compensation pour les 13 congés supplémentaires payés accordés aux éducatrices des CPE.

Québec leur propose plutôt une hausse de leur subvention de 0,14 $ par enfant par jour, soit une hausse de 197 $ par année pour six enfants, selon les calculs de la CSN.

Une représentante de la CSN, Ann Gingras, a affirmé que rien n'était écarté dans les moyens de pressions et que la possibilité d'une grève générale a été évoquée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer