Fouilles à nu: Yves Bolduc donne un mandat d'enquête élargie

Yves Bolduc... (Archives La Presse)

Agrandir

Yves Bolduc

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
Québec

L'enquête commandée par le ministre Yves Bolduc sur les fouilles à nu pourrait ratisser beaucoup plus large que l'incident survenu récemment à l'école Neufchâtel de Québec.

L'avocate retraitée choisie par le ministre de l'Éducation pour enquêter sur le sujet, Fabienne Bouchard, a le mandat de faire la lumière sur la fouille controversée de Neufchâtel, mais aussi sur d'éventuelles fouilles du même genre survenues dans d'autres écoles du Québec.

Son mandat a été rendu public lundi.

Mme Bouchard s'est fait imposer des délais très courts, soit jusqu'au 27 mars pour mener son enquête et remettre son rapport accompagné de recommandations au ministre Bolduc.

Ses recommandations porteront sur d'éventuelles modifications à apporter au protocole en vigueur entourant les fouilles d'élèves.

Pour mener à bien sa tâche, Mme Bouchard recevra 5000 $ par semaine, pendant cinq semaines, au tarif horaire de 125 $. L'enquête pourrait donc coûter aux contribuables quelque 25 000 $.

Le ministère de l'Éducation dégagera un certain nombre de fonctionnaires pour la seconder dans sa tâche.

Dans le passé, l'avocate a agi notamment comme procureure à la Chambre de la Jeunesse, à Québec, pendant une douzaine d'années.

L'enquête fait suite à la controverse créée par la fouille à nu subie récemment par une jeune fille de 15 ans fréquentant une école secondaire de la Commission scolaire de la Capitale. L'adolescente était soupçonnée de se livrer au trafic de stupéfiants dans l'école.

La direction de l'école Neufchâtel avait ordonné à la jeune fille d'enlever tous ses vêtements pour vérifier s'ils contenaient de la drogue. Elle a dû s'exécuter derrière un rideau. Il n'y a eu aucun contact physique, ni contact visuel. Ce sont les vêtements de l'élève qui ont été fouillés et non la jeune fille elle-même.

Devant le tollé soulevé par cette fouille, le ministre avait annoncé mercredi dernier qu'il confierait un mandat à un enquêteur pour faire la lumière sur les faits et les circonstances entourant l'incident.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer