• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Des Estriens vivant en France craignent une montée de l'intolérance 

Des Estriens vivant en France craignent une montée de l'intolérance

Le Coaticookois d'origine Eric Asselin habite maintenant en France. Le 7... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Le Coaticookois d'origine Eric Asselin habite maintenant en France. Le 7 janvier, alors que les attentats avaient lieu aux bureaux de Charlie Hebdo à Paris, celui-ci était en Estrie pour la période des Fêtes.

Au départ, M. Asselin ne connaissait pas les controverses des dernières années concernant cet hebdomadaire satirique. « Mais je me suis documenté le lendemain et l'histoire du procès de 2007 qui avait soulevé les passions ici sur la liberté d'expression m'a permis de comprendre et de partager l'indignation des Français à l'égard de la fusillade et le symbole que cela attaquait », dit-il maintenant.

Il est retourné en fin de semaine à Toulouse, ville qu'il habite depuis 10 mois.

Est-ce qu'on se sent inquiet de remettre le cap sur la France, après ce qui vient de s'y dérouler? « Ma plus grande inquiétude vis-à-vis les derniers événements est la montée de la violence et de l'intolérance au quotidien à l'égard des populations musulmanes. Que toutes ces petites frustrations de voisinage prennent de l'ampleur et qu'un cercle vicieux de violence s'installe vis-à-vis les uns des autres », soutient-il.

Selon M. Asselin, avant l'attentat, il n'était pas rare « d'entendre un Français râler à propos de fortes populations maghrébines en France, surtout à Paris et dans le sud comme Marseille et Toulouse ».

« D'ailleurs, beaucoup de Marseillais attribuent la forte montée de la criminalité (c'est la ville avec le plus haut taux) avec l'immigration massive de la crise algérienne, c'est tout dire! » déplore-t-il.

Il ne sentait toutefois pas d'inquiétude relative à un risque d'attentat sérieux. Il sera en mesure dans les prochains jours d'observer si ce sentiment s'est modifié depuis l'attaque.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer