Décembre: le taux de chômage reste inchangé au Canada à 6,6 %

L'emploi est demeuré presque inchangé en décembre dernier au Canada par rapport... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Tribune

(Ottawa) L'emploi est demeuré presque inchangé en décembre dernier au Canada par rapport au mois précédent. Statistique Canada rapporte que le taux de chômage s'est maintenu à 6,6 pour cent.

L'emploi a reculé de 4300 au pays, selon l'agence fédérale, une hausse du travail à temps plein ayant été contrebalancée par une baisse du travail à temps partiel. En effet, l'emploi à temps plein a augmenté de 54 000 en décembre tandis que l'emploi à temps partiel a diminué de 58 000.

La progression de l'emploi en 2014 s'est établie à 186 000, les hausses enregistrées durant la deuxième moitié de l'année ayant été à l'origine de la majeure partie de la croissance.

Décembre a été le deuxième mois consécutif à enregistrer un léger recul de l'emploi. Un total de 10 700 emplois avaient été perdus en novembre. Ces reculs avaient cependant suivi de fortes augmentations de 74 100 en septembre et de 43 100 en octobre.

Le taux de chômage correspond aux prévisions des économistes, qui avaient cependant aussi prédit un gain net de 15 000 emplois en décembre, selon Thomson Reuters.

Statistique Canada révèle que le taux de chômage a augmenté de 0,3 point de pourcentage chez les jeunes en décembre, pour atteindre 13,3 pour cent, mais que 62 500 jeunes de plus détenaient alors un emploi comparativement à l'année précédente.

En décembre, l'emploi a diminué chez les femmes âgées de 25 à 54 ans et a progressé chez les hommes de ce groupe d'âge.

Au Québec, le taux est passé de 7,6 à 7,5 pour cent de novembre à décembre derniers. Le nombre d'emplois a reculé de 0,2 pour cent, à 6700.

Entre-temps, le taux de chômage a augmenté de 9,6 à 10,2 au Nouveau-Brunswick et il est resté stable à 7 pour cent en Ontario.

Par secteur, ce sont les services d'hébergement et de restauration qui ont connu la plus forte baisse, avec une perte de 32 800 emplois en décembre. Mais en 2014, 38 300 emplois avaient été ajoutés dans cette catégorie.

Statistique Canada publiera son bilan de fin d'année des données de 2014 le 28 janvier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer