Rapport sur le gaz de schiste: pas avantageux pour le Québec

L'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement sur l'exploration... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

L'enquête du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement sur l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste dans les basses terres du Saint-Laurent, avec fracturation hydraulique, conclut qu'il n'a pas été démontré que celles-ci seraient avantageuses pour le Québec.

Dans son rapport rendu public lundi, la commission d'enquête du BAPE tire cette conclusion en raison des coûts et de ce qu'elle appelle les «externalités potentiels» par rapport aux redevances qui seraient perçues par le Québec.

Le rapport souligne également maintes préoccupations quant à l'acceptabilité sociale du projet, basé sur la fracturation hydraulique, de même que sur la législation qui encadre le tout. Il se montre aussi préoccupé par les ressources en eau.

La commission d'enquête parle aussi de la nécessité de rétablir le lien de confiance entre les citoyens, l'industrie et les instances gouvernementales. Elle le qualifie de prérequis incontournable à l'acceptabilité sociale des activités d'exploitation et d'exploration du gaz de schiste sur le territoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer