• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Austérité: il est faux de prétendre que le pire est derrière nous, dit la CSN 

Austérité: il est faux de prétendre que le pire est derrière nous, dit la CSN

Jacques Létourneau... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Jacques Létourneau

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Lia Lévesque
La Presse Canadienne
Montréal

Il est faux de prétendre, comme le fait le gouvernement Couillard, que les compressions budgétaires seront bientôt derrière nous et que le pire est passé, croit le président de la CSN Jacques Létourneau.

La Confédération des syndicats nationaux tient présentement à Montréal son conseil confédéral et, à cette occasion, M. Létourneau a fait le point sur le combat syndical contre le plan d'austérité du gouvernement Couillard.

Fouettés par les deux grandes manifestations simultanées du 29 novembre à Montréal et à Québec, qui ont réuni plusieurs dizaines de milliers de personnes, les syndiqués de la CSN se penchent ces jours-ci sur la phase 2 du plan de mobilisation, qui s'étendra jusqu'aux mois de mai et juin.

Même si le gouvernement Couillard a soutenu que 85 pour cent des compressions budgétaires avaient déjà été annoncées, cela ne rassure nullement la CSN, qui compte plusieurs dizaines de milliers de syndiqués dans le secteur public et parapublic. M. Létourneau fait valoir que les effets de ces compressions budgétaires vont continuer de se faire sentir en 2015, en 2016 et au-delà.

La CSN s'inquiète également de la négociation qui s'amorce avec les employés de l'État, puisque des rumeurs font état de gels des salaires, suivis de maigres augmentations.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer