• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > 38 ans après l'enlèvement, la famille Marion attend toujours des explications 

38 ans après l'enlèvement, la famille Marion attend toujours des explications

Pierre Marion sait très bien qu'il ne pourra jamais effacer les doutes... (La Tribune, Jessica Garneau)

Agrandir

La Tribune, Jessica Garneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Alain Goupil</p>
Alain Goupil
La Tribune

(Sherbrooke) Pierre Marion sait très bien qu'il ne pourra jamais effacer les doutes entourant l'enlèvement de son père Charles, survenu à l'été 1977, et qui avait fait la manchette pendant plus de 82 jours, tant au Canada qu'aux États-Unis.

Malgré toute la preuve recueillie depuis 38 ans, le doute persiste dans certains esprits : Charles Marion a-t-il participé à son propre enlèvement?

Ce n'est donc pas pour convaincre ceux qui croient encore à la complicité de son père que Pierre Marion a écrit Victimes au banc des accusés. Publié l'an dernier sous forme de livre électronique, le récit est maintenant disponible en format papier aux Éditions Xlibris. Une version anglaise est en préparation.

En fait, Pierre Marion espère plutôt que cette version papier permettra à un plus grand nombre de lecteurs d'obtenir un autre point de vue des événements. Un point de vue différent de celui véhiculé par les médias et les autorités policières et qui ont eu des effets dévastateurs sur la famille Marion.

« Je sais qu'il est très difficile de changer la perception des gens une fois que leur opinion est faite sur quelque chose. Surtout après tant d'années, reconnaît le fils de Charles Marion. Ce que j'espère, c'est qu'en le lisant les gens se rendent compte à quel point ces événements ont été une tempête et un cauchemar pour notre famille. Pour beaucoup de gens, l'affaire Marion représente un simple fait divers. Mais pour ceux qui l'ont vécue de l'intérieur, ç'a bouleversé nos vies. »

Près de 40 ans plus tard, Pierre Marion se demande toujours pourquoi ni la police ni la Fédération des caisses populaires de l'époque (aujourd'hui le Mouvement Desjardins) n'a cru bon exprimer publiquement son appui à la famille Marion face aux allégations de complicité.

Pourtant, Pierre Marion dit avoir des preuves que la Fédération des caisses populaires croyait en l'intégrité de son père. « L'appui qu'il a reçu de la part des employés de la Caisse de Sherbrooke-Est, de ses administrateurs, m'amène à penser qu'il y avait une reconnaissance de son intégrité de la part de la Fédération. Mais il aurait fallu une prise de position publique établissant clairement que son employé était une personne honnête. » Position qui n'est jamais venue et que Pierre Marion ne peut s'expliquer que par des pressions venues de l'extérieur.

Sur une moto

Pierre Marion en profite aussi pour corriger certains faits liés à l'enlèvement de son père. Par exemple, les circonstances entourant sa libération. Détenu dans une cache souterraine à Gould, Charles Marion a été libéré après le versement d'une rançon de 50 000 $ à ses ravisseurs. Ceux-ci l'ont livré aux policiers en l'abandonnant près de l'aéroport de Sherbrooke.

« À l'époque, on avait rapporté que les ravisseurs l'avaient placé dans le coffre d'une voiture, mais ce n'est pas exactement ce qui s'est passé, raconte Pierre Marion. Mon père a plutôt fait le trajet entre sa cache et Sherbrooke assis derrière une moto. On lui avait mis des lunettes de ski opaques sur les yeux pour qu'il ne puisse pas reconnaître le trajet. »

Pierre Marion raconte également les deux tentatives de suicide commises par son père durant sa captivité ainsi que les longues et fréquentes séances d'interrogation qu'il a dû subir une fois libéré.

Notons que Charles Marion s'est enlevé la vie, en 1999, dans sa villa « Mon Repos » de Stoke, là même où il avait été enlevé 22 ans plus tôt.

Pierre Marion tiendra une séance de signatures de son livre, samedi, à la librairie Renaud-Bray du Carrefour de l'Estrie, entre 14 h et 16 h.

Partager

À lire aussi

  • L'affaire Marion vue par la famille

    Sherbrooke

    L'affaire Marion vue par la famille

    Le point de vue de la famille qui s'est retrouvée au coeur de la plus longue histoire d'enlèvement au Canada est maintenant révélé. »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer