• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Pont: l'Assemblée nationale se prononce en faveur du maintien du nom Champlain 

Pont: l'Assemblée nationale se prononce en faveur du maintien du nom Champlain

L'Assemblée nationale du Québec a fait son choix: le futur pont sur le... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Ouellet
La Presse Canadienne
Québec

L'Assemblée nationale du Québec a fait son choix: le futur pont sur le Saint-Laurent devra conserver le nom de Champlain.

Les députés ont adopté sans débat, jeudi, une motion conjointe du Parti québécois et de la Coalition avenir Québec demandant «le maintien du nom Champlain pour le pont de remplacement reliant la Rive-Sud à Montréal».

Les libéraux ont donné leur appui à la motion, même si la veille encore le ministre des Transports, Robert Poëti, ne voyait aucune urgence à trancher le débat. Il avait déclaré à l'Assemblée nationale que l'important était d'avoir «un pont, pas un nom».

En point de presse, les députés péquistes Martine Ouellet, Jean-François Lisée et Stéphane Bergeron ont salué l'apparent virage du gouvernement libéral en faveur du «père» de la Nouvelle-France.

Le député Bergeron a cependant accusé le ministre Poëti de manquer de tonus dans ce dossier, lui reprochant de se comporter en «lavette» et en «carpette» devant le ministre fédéral Denis Lebel.

Selon lui, M. Poëti et son gouvernement font preuve d'un «aplaventrisme» inédit dans l'histoire contemporaine du Québec envers Ottawa.

Avec la motion en main, le ministre Poëti doit sortir de sa torpeur et faire pression sur M. Lebel pour que le pont conserve son nom, a ajouté Mme Ouellet.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer