Poids du nouvel avion-hôpital: le gouvernement savait, dit Barrette

Gaétan Barrette... (Archives La Presse)

Agrandir

Gaétan Barrette

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Le gouvernement Couillard était au courant que le poids de son nouvel avion-hôpital pouvait l'empêcher d'atterrir à certains endroits, a affirmé vendredi le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette.

En marge d'une annonce à Montréal, M. Barrette a voulu tempérer les informations du quotidien Le Soleil à l'effet que l'avion Challenger ne peut pas atterrir sur la plupart des pistes de l'est et du nord du Québec dès qu'elles sont mouillées ou enneigées parce qu'il est trop lourd.

Questionné par les journalistes, le ministre de la Santé a expliqué qu'il s'agissait d'une «problématique» connue de cet appareil construit par Bombardier, sans préciser quels moyens seraient mis de l'avant pour corriger le tir.

Dévoilé cet été, l'avion - qui aurait été rééquipé et réaménagé au coût de 19,5 millions $ - est utilisé depuis le mois de septembre dernier pour les évacuations aéromédicales depuis septembre.

D'après le quotidien, l'appareil aurait été doté de technologies médicales supérieures, sans égard pour le poids.

M. Barrette a expliqué que cette situation serait corrigée, mais que la problématique de l'accessibilité du Challenger dans certaines régions allait demeurer.

Le ministre de la Santé a estimé qu'il ne s'agissait pas d'une «nouvelle», même si cette situation n'avait jamais été dévoilée publiquement.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer