• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > L'épreuve uniforme de français au cégep sera maintenue, assure Bolduc 

L'épreuve uniforme de français au cégep sera maintenue, assure Bolduc

Yves Bolduc... (Archives La Presse)

Agrandir

Yves Bolduc

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Martin Ouellet
La Presse Canadienne
Québec

L'épreuve uniforme de français au cégep sera maintenue, a assuré mardi le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc.

En point de presse, le ministre a aussi affirmé que les critères de qualité de l'épreuve et la grille de correction demeureront les mêmes. Il a cependant admis que des exceptions pourraient être prévues dans certains cas très particuliers, notamment pour des élèves atteints de dyslexie - difficulté de lecture - ou de dysgraphie - difficulté d'écriture.

Ces derniers, sur avis d'un comité d'experts, pourraient obtenir leur diplôme d'études collégiales sans avoir à réussir le test, a indiqué le ministre.

M. Bolduc s'est retrouvé de nouveau au centre de la controverse ces derniers jours après avoir laissé planer le doute sur le maintien l'épreuve uniforme de français, un examen obligatoire pour l'obtention du diplôme collégial.

Le Parti québécois est monté aux barricades, exigeant du chef du gouvernement Philippe Couillard qu'il rappelle à l'ordre son ministre. La députée Véronique Hivon a accusé M. Bolduc de «dévaloriser» la langue française auprès des cégépiens et d'ouvrir la voie à la «diplomation au rabais».

Selon le rapport sur l'offre de formation collégiale rendu public la semaine dernière, 15 pour cent des étudiants échouent à l'épreuve uniforme de français. L'auteur du rapport, Guy Demers, souligne que cette difficulté «condamne» plus de 1000 étudiants par année à terminer plusieurs années d'études sans diplôme.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer