Beuverie et hypertension seraient liées chez les jeunes hommes

Les jeunes hommes qui participent à des beuveries sont plus susceptibles de... (Archives La Tribune, Maxime Picard)

Agrandir

Archives La Tribune, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Les jeunes hommes qui participent à des beuveries sont plus susceptibles de souffrir d'hypertension plus tard dans leur vie, démontre une étude américaine, tandis qu'une consommation faible ou modérée d'alcool au début de l'âge adulte réduit le risque d'hypertension chez les jeunes femmes.

Les conclusions de cette étude réalisée par des chercheurs de Boston seront dévoilées en novembre, lors d'un congrès scientifique à Philadelphie.

L'enquête a porté sur quelque 8600 participants qui ont répondu à des questionnaires annuels à compter de 1996, quand ils étaient âgés de 8 à 14 ans.

Les données recueillies indiquent qu'une participation fréquente à une beuverie au cours de l'année précédente multipliait par 1,7 le risque de souffrir d'hypertension chez les jeunes hommes. Cette association n'a toutefois été notée ni chez les adolescents, ni chez les jeunes femmes.

En revanche, une consommation légère ou modérée d'alcool était liée à une réduction importante du risque d'hypertension chez les jeunes femmes.

L'auteure de l'étude, la docteure Sarah Twichell, a expliqué que de nouvelles études pourraient permettre de mieux comprendre comment la consommation d'alcool au début de l'âge adulte est associée à l'apparition précoce de l'hypertension.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer