Place Nikitotek : le verdict reporté d'un mois

Le bilan du dernier été à la place Nikitotek, l'évaluation des retombées... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le bilan du dernier été à la place Nikitotek, l'évaluation des retombées touristiques du spectacle de Québec Issime, de même que les recommandations de Destination Sherbrooke pour l'été prochain ne seront présentés aux élus que le 10 novembre. La décision du conseil serait quant à elle entérinée à la séance du 17 novembre, soit près d'un mois après la date attendue.

Au cours du dernier mois, la date du 20 octobre était véhiculée pour la présentation du bilan et la décision du conseil. Destination Sherbrooke avait d'ailleurs devancé son conseil d'administration à mercredi dernier pour statuer sur une recommandation à faire au conseil. Selon nos informations, cette recommandation serait prête à être présentée. Le dossier doit toutefois être étudié au comité exécutif de la Ville... qui ne se réunit que le 21 octobre.

« Le 17 novembre, il ne sera pas minuit moins une, mais il sera peut-être moins cinq. »

Ce report aura-t-il un impact sur la promotion d'un spectacle à la place Nikitotek, quel qu'il soit? À Destination Sherbrooke, on convient que les démarches pour attirer des groupes se font généralement à l'automne. Le promoteur de Québec Issime Robert Doré avait quant à lui indiqué à la fin de l'été que la présence d'un toit au-dessus des spectateurs permettrait d'attirer davantage des groupes. La construction potentielle d'un toit, si elle devait être recommandée et adoptée, ne serait donc pas confirmée avant la mi-novembre. Elle devrait de plus être prise en considération lors du dépôt du budget municipal en décembre.

« Le bilan doit d'abord être présenté à l'exécutif. C'est la marche à suivre. Nous serons prêts à faire nos recommandations quand nous nous présenterons devant le conseil », a fait valoir le président de Destination Sherbrooke, Rémi Demers, tout en confirmant qu'il n'avait pas demandé que le dossier soit reporté.

« En ce qui concerne le marché de groupe, nous arriverons dans le temps, mais ce sera limite. Le sujet a été abordé au conseil d'administration et nous avons déterminé que c'était possible. Mais on ne pourra pas se permettre de reporter davantage la décision. Le 17 novembre, il ne sera pas minuit moins une, mais il sera peut-être moins cinq. Il y a une période à ne pas manquer pour la vente de groupe et pour la vente de chèques-cadeaux. La décision doit se prendre avant les Fêtes, c'est clair. Les autres années, nous avons composé avec des situations semblables, alors nous sommes capables de le faire encore », commente M. Demers.

« Entre maintenant et le conseil du 17 novembre, il pourrait aussi y avoir du travail qui se fait », plaide Rémi Demers.

Lors du dépôt du bilan de la place Nikitotek en décembre dernier, et à nouveau au printemps, la conseillère Annie Godbout avait plaidé pour le développement d'une vision à long terme concernant la scène du centre-ville. Elle espérait aussi que les discussions se tiennent plus tôt dans l'année pour permettre une décision éclairée. La Ville s'y prend-elle trop tard cette année?

« Est-ce que j'aurais aimé mieux que la décision se prenne en septembre? Oui! Mais nous n'avions pas les données précises sur les retombées qui étaient nécessaires à la prise de décisions », argumente Rémi Demers.

« Le bilan que nous présenterons sera complet. Tous les chiffres seront présentés et je vis très bien avec l'échéancier que nous avons », ajoute M. Demers.

Le maire Bernard Sévigny a quant à lui assuré que la proposition de Destination Sherbrooke serait traitée rapidement dès qu'elle aura été déposée.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer