• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Déraillement en Saskatchewan: le même type de wagons qu'à Lac-Mégantic 

Déraillement en Saskatchewan: le même type de wagons qu'à Lac-Mégantic

Le déraillement a eu lieu plus tôt cette... (Photo PC)

Agrandir

Le déraillement a eu lieu plus tôt cette semaine près d'une petite localité de la Saskatchewan.

Photo PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
WADENA, Sask.

Le Canadien National affirme que les wagons-citernes ayant déraillé et pris feu cette semaine près d'une petite localité de la Saskatchewan sont du même type que ceux impliqués dans la catastrophe ferroviaire de Lac-Mégantic, l'an dernier.

Selon le porte-parole Jim Feeny, les wagons DOT-111 appartiennent aux transporteurs ou à des compagnies de location, et le CN n'a d'autre choix que de les accepter.

Près des trois quarts des wagons-citernes circulant en Amérique du Nord sont de ce modèle. M. Feeny précise que les autorités de réglementation des deux côtés de la frontière ont établi un calendrier pour le remplacement des vieux wagons, mais que cela prendrait du temps.

Sur les ondes de la radio CKRM, jeudi, M. Feeny a fait savoir que le CN était «favorable à un retrait agressif» des vieux modèles de wagons-citernes, mais que le transporteur ferroviaire ne pouvait se soustraire à ses obligations.

L'autre transporteur canadien, le Canadien Pacifique, procède lui aussi au retrait et à la mise à jour des vieux wagons.

Des dizaines de personnes ont dû quitter leurs domiciles, cette semaine, dans la petite ville de Clair et dans la région avoisinante lorsque 26 wagons ont déraillé, et que deux d'entre eux transportant du distillat de pétrole ont pris en feu.

L'Association des transporteurs ferroviaires américains a recommandé que les DOT-111 utilisés pour transporter des liquides inflammables soient modernisés ou retirés de la circulation, en plus d'exiger des normes plus sécuritaires pour les nouveaux wagons.

Les DOT-111 sont considérés comme le cheval de trait de la flotte nord-américaine, et représentent environ 70% de tous les wagons-citernes circulant sur les rails. Ces wagons ont une durée de vie de 30 à 40 ans.

Depuis octobre 2011, tous les nouveaux wagons-citernes ont été construits pour tenir compte des nouvelles normes sécuritaires. Les délais sont cependant très importants en raison de la présence d'un petit groupe seulement de manufacturiers.

Au total, on compterait 228 000 DOT-111 en Amérique du Nord, dont 92 000 servent à transporter des liquides inflammables.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer