Emil est le premier bébé de l'année en Estrie

Avec une mère allemande et un père ontarien, bébé Emil est non seulement  le... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Imacom, René Marquis

Partager

Sur le même thème

Sarah Saidi
Sarah Saïdi
La Tribune

(Sherbrooke) Avec une mère allemande et un père ontarien, bébé Emil est non seulement le premier né de l'année en Estrie, mais aussi le premier québécois de sa famille! Alors qu'on l'attendait le 10 janvier, le petit poupon de 6 livres 13 onces a plutôt décidé de voir le jour presque en même temps que l'année 2013, ce matin à 8 h 15.

«Il voulait être le premier et il nous a réservé tout une surprise», rigolent les heureux parents, qui ont choisi de vivre ce grand moment au Centre de maternité de l'Estrie du CSSS-IUGS plutôt qu'à l'hôpital. Pour le couple, il était très important d'avoir un accouchement naturel. «En Allemagne, c'est normal d'avoir une sage-femme pour l'accouchement. J'avais peur d'être dans un hôpital au Québec avec des gens que je ne connais pas et que je ne comprendrais pas», explique la mère d'Emil, Anna-Lina Aschemeyer. «Avec une sage-femme, c'était beaucoup plus relax», témoigne le père, William Bombardier. Une enveloppante quiétude régnait d'ailleurs dans la grande chambre aux murs colorés puisque la petite famille était la seule hébergée au Centre de maternité aujourd'hui.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer