Une chaîne de solidarité pour les familles de Newtown

Touché par le drame qui a frappé une école primaire du Connecticut, un père de... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Partager

(SHERBROOKE) Touché par le drame qui a frappé une école primaire du Connecticut, un père de famille lance un appel à tous pour envoyer cartes et dessins aux personnes endeuillées de Newtown. Éric Lachance, un citoyen de Richmond, a pris contact avec l'hôtel de ville de Newtown, qui a assuré que les dessins seraient remis aux personnes concernées. « Même si ce sont les États-Unis, on reste une communauté....», indique M. Lachance.

M. Lachance a proposé à ses enfants de sortir papier et crayons pour envoyer le tout aux États-Unis. Il a aussi créé une page sur Facebook, « Solidarité Québec pour les familles de Newtown», où les gens sont invités à sympathiser avec les familles endeuillées américaines, que ce soit en leur envoyant un message ou un dessin. On retrouve sur cette page les coordonnées de l'hôtel de ville de Newtown.

M. Lachance et sa conjointe forment une famille reconstituée, qui compte six enfants âgés entre six et douze ans. D'imaginer ce que peuvent vivre les parents endeuillés les a bouleversés. « Ce n'est pas parce qu'ils sont loin que ça ne peut pas nous arriver», lance M. Lachance.

Interrogé à savoir comment et pourquoi il avait abordé la question avec ses enfants, le père de famille estime personnellement qu'on ne peut laisser les enfants « complètement à part «, puisque ceux-ci sont exposés aux médias. Il a donc pris le temps d'aborder le sujet avec eux, tout en faisant attention pour ne pas leur faire peur.

Texte complet dans La Tribune de mardi.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer