• La Tribune > 
  • Actualités 
  • > Des pratiques d'une extrême cruauté envers des porcs sont dénoncées 

Des pratiques d'une extrême cruauté envers des porcs sont dénoncées

Une enquête d'un organisme voué à la protection des animaux de ferme  semble... (Capture d'écran tirée de la vidéo MFA)

Agrandir

Capture d'écran tirée de la vidéo MFA

Partager

Sur le même thème

Pierre Saint-Arnaud
La Tribune

(Montréal) Une enquête d'un organisme voué à la protection des animaux de ferme semble démontrer des pratiques d'une extrême cruauté envers des porcs destinés aux grandes chaînes d'épiceries Metro, Sobeys (IGA), Loblaws (Provigo) et Walmart.

Des images tournées en secret par Mercy For Animals Canada (MFA) dans un élevage manitobain appartenant au fournisseur Puratone montrent des truies en gestation qui passent leur vie dans des cages de confinement tout juste assez grandes pour se tenir debout en permanence sans bouger. À force de se frotter contre les barreaux, ces truies développent des plaies qui ne sont pas traitées. Elles boivent aussi de l'eau souillée.

Le film tourné dans cet élevage d'Arbourg, selon MFA, montre des employés qui coupent les queues et les testicules des cochonnets sans aucun analgésique. Certains cochonnets sont tués en ayant la tête fracassée contre des poteaux ou le sol.

Mercy For Animals demande aux quatre grands distributeurs d'exiger de leurs fournisseurs de porc de cesser l'élevage en cages de gestation. La pratique a d'ailleurs été bannie en raison de son caractère cruel dans l'ensemble de l'Union européenne, en Australie, en Nouvelle-Zélande ainsi que dans neuf États américains.

L'organisme fait valoir que Costco, Safeway, les chaînes de restauration McDonald et Tim Horton ainsi qu'une trentaine d'autres grands acheteurs de porc canadiens et américains réclament désormais de leurs fournisseurs qu'ils éliminent les cages de gestation.

Puratone affirme avoir immédiatement institué une enquête dans l'élevage en question et promet d'agir pour redresser la situation. Dans un communiqué émis lundi, l'entreprise se dit perturbée par les images et les pratiques montrées dans cette vidéo, qui ne reflètent pas, selon elle, sa politique et ses principes en matière de bien-être des animaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer