Droits de scolarité: première rencontre et appel au compromis

Pierre Duchesne... (Archives Le Soleil)

Agrandir

Pierre Duchesne

Archives Le Soleil

Partager

La Presse Canadienne
Québec

Le ministre de l'Enseignement supérieur, Pierre Duchesne, a lancé un appel au compromis et au dialogue, jeudi, lors de la première journée de consultation en vue du Sommet sur l'enseignement supérieur qui aura lieu en février.

Lors de la rencontre, qui se tenait à l'Université Laval à Québec, M. Duchesne a souligné que les Québécois souhaitaient que tous les acteurs du milieu s'entendent.

Le ministre a ajouté que si les étudiants et les directions universitaires demeuraient sur leurs positions, il ne sera pas possible d'en arriver à une entente. Il a demandé tant aux partisans du gel des droits de scolarité et qu'à ceux de la hausse de mettre de l'eau dans leur vin.

Les discussions débuteront véritablement vendredi. Toutes les associations étudiantes sont représentées.

Le député de Laval-des-Rapides et ancien président de la Fédération étudiante collégiale du Québec, Léo Bureau-Blouin, ainsi que la ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Agnès Maltais, sont également présents.

Le thème abordé est celui de la qualité de l'enseignement supérieur. D'autres rencontres préparatoires auront lieu d'ici le début du Sommet. Elles porteront sur l'accessibilité aux études, le financement des universités et la recherche universitaire.

Rappelons que la tenue du Sommet sur l'enseignement supérieur est une promesse électorale du Parti québécois, qui préconise également une indexation des droits de scolarité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer