Un mois de suspension pour Jacques Fabi

Jacques Fabi... (Archives La Presse)

Agrandir

Jacques Fabi

Archives La Presse

Partager

(MONTRÉAL) L'animateur de radio Jacques Fabi perd son micro durant un mois pour avoir laissé une auditrice célébrer la Shoah durant son émission diffusée la nuit sur les ondes du 98,5 à Montréal, et du 107,7, en Estrie.

Cogeco a fait l'annonce de la suspension lundi après-midi, après une rencontre entre l'animateur et ses patrons. « Lors d'un segmentde tribune téléphonique, une auditrice a tenu des proposinacceptables à l'égard de la population juive et de l'Holocauste.

Jacques Fabi a dans les circonstances manqué à l'obligation de respecter et de faire respecter le cadre de déontologie applicable «, écrit le directeur des communications de l'entreprise, David Crête, dans un communiqué envoyé aux médias.

Si l'animateur se défend d'avoir voulu « cautionner les propos» de son auditrice, il a tout de même tenu à s'excuser personnellement de ce qu'il qualifie d'un « manque de jugement» de sa part. « Je n'ai pas voulu encourager cela et j'ai été négligent. De plus, j'ai jeté le discrédit sur mon émission», écrit l'homme de radio dans une courte lettre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer