Tableaux numériques: Québec met le programme en veilleuse

Le gouvernement du Québec met sur la glace le programme visant à fournir  des... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Archives La Tribune, René Marquis

Partager

Sur le même thème

La Presse Canadienne
Québec

Le gouvernement du Québec met sur la glace le programme visant à fournir des tableaux numériques à toutes les classes des écoles publiques de la province. Dans un entretien avec «La Presse», la première ministre Pauline Marois a affirmé qu'elle voulait prendre le temps nécessaire pour faire le point sur la situation, laissant entendre qu'elle n'avait pas l'intention de poursuivre le programme tel quel.

Le projet avait été lancé à la surprise générale en 2011 par le premier ministre d'alors, Jean Charest, dans le discours d'ouverture d'une nouvelle session parlementaire. Plus de 40 000 tableaux blancs interactifs (TBI) devaient être achetés en cinq ans au coût de 240 millions $.

Or, le premier appel d'offres a été annulé par la suite, «La Presse» ayant révélé en mars dernier que la très grande majorité des achats devaient être faits auprès du même fournisseur, Smart Technologies, dont le lobbyiste est un ancien membre du cabinet de M.Charest.

Un second appel d'offres visant l'achat de 5400 tableaux a été lancé depuis et devrait être maintenu.

Une synthèse des recherches sur les TBI publiée le printemps dernier par la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l'information et de la communication en éducation a conclu que ces produits n'avaient peu ou pas d'impact sur la réussite scolaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer