La pédagogie par Twitter

Twitter, un outil pédagogique? Les vertus de la twittosphère auprès des élèves... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Archives, La Tribune

Partager

(Sherbrooke) Twitter, un outil pédagogique? Les vertus de la twittosphère auprès des élèves sont nombreuses, estime Annie Côté, une étudiante au doctorat de l'Université de Sherbrooke et enseignante dans une école secondaire de Québec.

Depuis quelques années, Annie Côté demande à ses élèves d'écrire en 140 caractères sur divers thèmes : horoscope, hommage, rêve... « Je voyais un aspect ludique avec Twitter. »

Au départ, l'enseignante de l'école Saint-Pierre et des Sentiers donnait des devoirs à faire à l'extérieur de la classe, puisque comme dans beaucoup d'écoles du Québec, elle ne pouvait pas avoir accès aux médias sociaux en classe, une permission qu'elle a finalement obtenue. « À défendre, on n'apprend rien aux gens, ça n'aide pas à se construire une identité numérique... » fait-elle valoir.

Et quels sont les avantages à travailler en 140 caractères? « Les jeunes qui sont moins bons en français, quand je leur donne des textes extrêmement longs, c'est plus pénible. Au départ, ils y sont plus rébarbatifs. S'ils peuvent travailler sur de petites unités, ils ont l'impression d'avoir plus de contrôle. Ça a un effet motivateur très grand. Ils travaillent beaucoup le vocabulaire et la syntaxe », cite-t-elle en exemple.

Texte complet dans La Tribune de samedi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer