Un premier rendez-vous agro-culturel

Agriculture, art, environnement, tourisme, littérature, histoire, gastronomie,... (LA TRIBUNE, FRANÇOIS GOUGEON)

Agrandir

LA TRIBUNE, FRANÇOIS GOUGEON

Partager

François Gougeon

(WEEDON) Agriculture, art, environnement, tourisme, littérature, histoire, gastronomie, concours de labour avec chevaux, soirée d'observation sous les étoiles et que d'autre: il y en aura pour tous les goûts la fin de semaine des 8 et 9 septembre dans le pittoresque hameau de Fontainebleau, rattaché à la municipalité de Weedon, dans le cadre du premier « Événement agro-culture de Fontainebleau ».

Coïncidant avec l'activité dominicale annuelle des portes ouvertes de l'UPA (voir autre texte), les organisateurs de l'initiative ont décidé de pousser les possibilités de rassemblement à son maximum, en y intégrant une programmation riche et variée, le samedi 8 septembre.

Ainsi, les visiteurs auront accès à plus d'une quarantaine d'exposants et kiosques regroupés sous cinq grands chapiteaux installés sur la terre des Serres biologiques Fontainebleau, sur le rang Lisée, mettant en évidence tant des spécialités du terroir de producteurs agroalimentaires de différents coins de l'Estrie que les talents de nombreux artisans des métiers d'arts, créateurs en arts visuels et écrivains. En outre, parmi les différents conférenciers, on note la présence de la nutritionniste de renom Isabelle Huot ou encore l'agricultrice québécoise de l'année 2011, Praxède Lévesque-Lapointe. Même le président national de l'UPA, Marcel Groleau, doit se déplacer pour l'occasion, alors que le député fédéral Jean Rousseau a confirmé sa présence pour une prestation avec sa guitare.

« C'est un très gros événement qu'on met en place. Je ne sais pas si c'est de l'audace ou de la folie, mais on fait le pari qu'avec la gamme d'activités offertes et la qualité d'exposants et de conférenciers, les gens vont se déplacer à Fontainebleau, même si pour certains ça peut sembler un coin éloigné », a exprimé le producteur bovin Jean-Pierre Patry. Il est le principal organisateur de ce happening agro-culturel, avec le couple Reina Gilbert et Simon Beauregard, qui eux aussi sont convaincus de voir le public répondre en grand nombre à l'invitation. « Ne serait-ce que pour l'environnement exceptionnel qu'on a ici et pour venir voir des exposants et des producteurs passionnés par ce qu'ils font «, livre en substance M. Beauregard.

Tous les détails, dont la réservation pour le méchoui du samedi soir, se trouvent au www.bottinpatry.qc.ca.

Texte complet dans La Tribune de jeudi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer