• La Tribune 
  • > Soutien aux étudiants réfugiés: la cotisation passera de 2,60 $ à 5 $ 

Soutien aux étudiants réfugiés: la cotisation passera de 2,60 $ à 5 $

Les étudiants de l'Université Bishop's ont majoritairement accepté... (Archives La Tribune, René Marquis)

Agrandir

Les étudiants de l'Université Bishop's ont majoritairement accepté de faire passer leur cotisation prévue aux fins du programme de parrainage d'étudiants réfugiés de 2,60 $ à 5 $ lors d'un référendum tenu la semaine dernière.

Archives La Tribune, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Les étudiants de l'Université Bishop's redoubleront d'ardeur à compter de l'automne prochain afin de continuer d'accueillir des étudiants réfugiés.

Lors d'un référendum tenu la semaine dernière, ceux-ci ont majoritairement accepté de faire passer leur cotisation prévue aux fins du programme de parrainage d'étudiants réfugiés de 2,60 $ à 5 $.

« Honnêtement, ça demeure un peu étonnant, admet sans ambages le coordonnateur exécutif du comité de parrainage Kyanu Soulet. La dernière fois qu'on a fait un référendum à ce sujet, c'était en 1998. On a fait du très bon travail. On a parlé aux étudiants et les étudiants avaient beaucoup d'intérêt envers cette cause. Rien n'était garanti, mais c'était très sympa. C'était un moment magique et spécial de savoir que la communauté de notre école est si généreuse et consciente de ce qui se passe dans le monde. Ça fait plaisir à voir. »

Les nouvelles cotisations permettront de faire passer de 12 000 $ à 24 000 $ le montant directement perçu par le programme de parrainage auprès de la communauté étudiante. Le reste du financement provient de dons et des différentes activités organisées par le comité en cours d'année. Il en coûte environ 18 000 $ par année pour accueillir un étudiant réfugié et le comité désirait s'assurer de pouvoir en accueillir au minimum deux par an.

« Cette année, on en a quatre, ce qui est exceptionnel, mais on s'est rendu compte qu'il y avait un plafond financier et que ça allait être difficile de continuer de les soutenir. Il fallait une contribution financière plus solide. Avec les nouvelles cotisations, on pouvait garantir de continuer à faire deux étudiants par an et peut-être en parrainer un de plus de temps en temps », résume M. Soulet.

À l'Université de Sherbrooke, le soutien aux étudiants réfugiés semble bien implanté après une première année couronnée le 21 janvier dernier par le Prix campus de l'Entraide universitaire mondiale du Canada (EUMC) 2016. L'UdeS a annoncé sur son site avoir déjà amassé suffisamment de fonds pour accueillir un étudiant l'an prochain et que la moitié du montant est déjà recueillie pour assurer le parrainage d'un étudiant réfugié lors des quatre années suivantes. Le comité ÉUMC de l'UdeS avait pu compter sur la Fondation Force et de la direction de l'Université de Sherbrooke pour obtenir les sommes nécessaires pour le parrainage de 2016-2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer