Un match qui donne soif!

CHRONIQUE / À un jour du rassemblement des sportifs de salon, l'heure est aux... (123RF)

Agrandir

123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

CHRONIQUE / À un jour du rassemblement des sportifs de salon, l'heure est aux préparatifs. Bientôt l'odeur des ailes de poulet et des nachos envahira la demeure des amateurs aguerris. À l'occasion de ce 51e Super Bowl, voici mes suggestions de bières et de vins pour vous désaltérer pendant le match!

Imperial IPA, Hickson, Brasserie les 2 Frères (Dépanneurs et épiceries - environ 4,50 $ - 500 ml)

Allons droit au but : Une game de football s'accompagne d'une bière. Loin de moi l'idée de renverser une tradition si bien ancrée. Une bière musclée, amère et houblonnée comme une IPA (India Pale Ale) fera honneur aux fameuses ailes de poulet et côtes levées. Restez dans le ton en optant pour une imperial IPA (aussi appelée double IPA) - un style plus houblonné, alcoolisé et puissant, popularisé par les brasseurs américains. La Hickson de la Brasserie les 2 frères à Terrebonne, parfaitement équilibrée et hautement aromatique, étanchera votre soif entre deux cris d'encouragement.

Boston Lager, Samuel Adams (Dépanneurs et épiceries - environ 12 $ - 6 x 355 ml)

Fan des Patriots de la Nouvelle-Angleterre? Jouez le jeu jusqu'au bout en triquant avec la bière Samuel Adams Boston Lager - une blonde simple, parfaite pour un soir de match. Riche, rafraîchissante et dotée d'une large trame aromatique, on comprend qu'elle ait déjà été sacrée « Meilleure bière aux États-Unis ». Ses notes de fleurs, d'agrumes et de houblon la place bonne première pour l'apéro ou pour accompagner le nachos tout garnis.

Bordeaux 2015, Château de l'Orangerie (Code SAQ : 13 031 148 - 17,90 $)

En attendant le premier botté d'engagement, les paris prennent forme dans les tribunes du salon. Assurez-vous une délicieuse victoire en misant sur ce blanc bordelais à l'heure de l'apéro. Celui-ci est élaboré à Entre-deux-Mers, principale région productrice de vins blancs secs à Bordeaux. Le trio sauvignon (85 %), semillon (10 %) et muscadelle (10 %) est vif et aromatique. Au nez, on sent des notes de citron, de fleurs et d'herbes. Son acidité vive et sa longueur persistante forment une équipe particulièrement redoutable avec une couronne de crevettes et sa sauce cocktail classique.

Terre siciliane 2015, Catarratto Viognier, Montalto (Code SAQ : 12 698 670 - 10,65 $)

Jouez sur la simplicité avec un vin désaltérant et passe-partout comme le Montalto. Issu principalement du cépage sicilien catarratto, il offre au nez des arômes de basilic, de fleurs blanches et de zeste d'orange. Idéal pour accompagner des légumes frais et une trempette, ou encore pour célébrer ou oublier un touché.

Australie 2015, Promised Land, Wakefield (SAQ : 12 989 899 - 16,05 $)

Votre estomac réclame un burger de boeuf, une pizza trois viandes ou des côtes levées? Jetez votre dévolu sur le Promised Land, une nouveauté de la SAQ constituée du combo shiraz-cabernet sauvignon. Ce rouge du sud de l'Australie sent bon les fruits des champs et les épices. Rafraîchissant, un soupçon velouté et doté de tannins enrobés, il fera l'unanimité peu importe le parti pris des forces en présence!

Bon match!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer