• La Tribune 
  • > Le CIUSSS de l'Estrie harmonisera ses tarifs de stationnements 

Le CIUSSS de l'Estrie harmonisera ses tarifs de stationnements

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS entamera à compter du... (Spectre Média, Marie-Lou Béland)

Agrandir

Le CIUSSS de l'Estrie-CHUS entamera à compter du 1er avril l'harmonisation de l'ensemble des parcs de stationnements répartis sur son territoire.

Spectre Média, Marie-Lou Béland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) 30 minutes gratuites, une tarification modulée, un billet valide partout en Estrie et un permis de stationnement gratuit offert aux familles des usagers hébergés en CHSLD... le CIUSSS de l'Estrie-CHUS entamera à compter du 1er avril l'harmonisation de l'ensemble des parcs de stationnements répartis sur son territoire.

Alors que le prix était fixé à 6,25 $ pour la journée à partir de la 31e minute pour se stationner au CHUS-Fleurimont, il en coûtera dorénavant 7,50 $, mais à partir de la cinquième heure pour en faire autant. L'usager devra payer 2,50 $ s'il utilise un stationnement pendant une heure, 5,00 $ s'il l'utilise une deuxième heure et 6,50 $ pour une utilisation allant jusqu'à quatre heures. Un usager qui doit se déplacer d'un centre à un autre pour effectuer des tests ou recevoir des traitements pourra également utiliser le même coupon de stationnement.

« On trouve que c'est en toute équité avec le concept d'utilisateur-payeur, ce qui veut dire que si tu n'es pas là longtemps, tu payes moins cher. Tu es là plus longtemps, on fait l'entretien du parc de stationnements en conséquence de son utilisation donc la tarification est plus grande », explique la présidente-directrice générale adjointe du CIUSSS de l'Estrie-CHUS, Johanne Turgeon.

« La plupart de nos usagers sont dans nos installations pour moins de deux heures ou moins de trois heures, dépendant d'où ils sont. Il y en a qui y sont plus longtemps, mais le tarif qui est appliqué pour cette portion d'heure là est très réduit. C'est un volet qui a été très apprécié par le comité des usagers de nos différentes installations. On perçoit ça comme un bon coup pour nous », ajoute-t-elle.

Après la réflexion amorcée il y a environ un an, la nouvelle politique des stationnements ainsi que la tarification qui en découle ont été entérinées jeudi soir par le conseil d'administration du CIUSSS de l'Estrie-CHUS. Le CIUSS régional compte 14 établissements et une multitude de points de services, ce qui représente plus d'une centaine de stationnements qui seront touchés.

Les installations ont été réparties en deux zones pour établir la tarification : les établissements de Sherbrooke et Granby, l'Hôpital de Magog ainsi que l'Hôpital Brome-Missisquoi-Perkins et l'Édifice Chelseau, à Cowansville, composeront la zone 1 (voir tableau) tandis que les installations de La Pommeraie, Memphrémagog, Val-Saint-François, Haut-Saint-François, Coaticook, Des Sources et du Granit composeront la zone 2, où les stationnements seront gratuits. Les usagers de l'Hôpital de Lac-Mégantic bénéficieront quant à eux d'un tarif particulier correspondant à la moitié de ce qu'il en coûte pour se stationner dans les espaces de la zone 1.

Selon les estimations, les tarifs permettraient de générer 8 M$ de revenus annuellement, ce qui est pratiquement équivalent aux revenus obtenus par les années passées. Les tarifs seront toutefois indexés à l'indice du prix à la consommation pour assurer la stabilité des revenus. La moitié de l'enveloppe sera consacrée aux «opérations régulières» tandis que l'autre moitié sera consacrée aux améliorations. Une vingtaine de stationnements seraient problématiques ou en mauvais état, au dire de Johanne Turgeon.

« Il y a deux types de dépenses entourant les stationnements. Il y a les opérations régulières, comme le déneigement, le déglaçage, le lignage des stationnements, l'identification visuelle. Il y a aussi les dépenses qui sont plus occasionnelles, comme la réfection des stationnements, leur modernisation ou leur agrandissement ou leur développement. Toutes ces dépenses doivent être autofinancées. »

Une hausse pour la majorité des employés

L'harmonisation de la tarification des stationnements touchera également les employés, particulièrement ceux travaillant à l'extérieur de Sherbrooke. Sans préciser la teneur de la hausse que la nouvelle grille tarifaire représentera pour les quelque 17 000 employés du réseau comparativement aux dernières années. Johanne Turgeon a convenu que là encore, la décision avait été prise «par souci d'équité».

« Ce qu'on souhaite, c'est qu'à travers le plan de communication qui va être lancé dès ce soir (jeudi), rapidement, demain matin, on va expliquer la proposition adoptée par le conseil d'administration. On a une préoccupation d'équité pour l'ensemble de nos travailleurs, qu'on soit à Magog ou à Mansonville. C'est important qu'ils participent à l'autofinancement. »

«Ça touche beaucoup de personnes, mais on pense qu'on a fait de notre mieux et on va être à l'écoute de ce que les gens vont dire.»

Notons qu'un service de navette gratuit sera disponible à Sherbrooke à partir du IGA de Rock Forest, de l'Aubainerie, du Centre Julien-Ducharme et des Galeries Quatre-Saisons pour les employés.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer