Dates au carré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

« Chéri, où est passé le calendrier? »

‒ Dans le gâteau! »

« Date » et « datte » sont parmi les premiers homophones que l'on apprend à l'école. D'ailleurs, l'erreur commise dans le titre de cette recette extraite d'un magazine de cuisine est manifestement une coquille, le mot étant bien écrit dans le corps du texte.

N'empêche que l'anglais peut venir semer le doute dans notre esprit, car les anglophones écrivent « date ».

Ils sont d'ailleurs nombreux, ces mots où consonnes simples et consonnes doubles diffèrent entre l'anglais et le français : « traffic » et « trafic », « millionaire » et « millionnaire », « address » et « adresse »...

Par contre, en français, on ne risque pas de confondre avec le fruit la personne avec qui on a rendez-vous (« having a date »)...

 

 

Ne manquez pas la chronique Séance d'orthographe  publiée tous les samedis dans La Tribune.

 

Vous avez croqué des perles de toutes sortes? Vous pouvez nous les faire parvenir à l'adresse suivante : steve.bergeron@latribune.qc.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer