Coquine napkin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

Mon «Langue dans le vinaigre» de cette semaine, sur la page virtuelle de La Tribune, m'a donné l'idée d'une chronique sur un anglicisme malheureusement bien implanté dans notre langage. Levez la main, ceux et celles qui prennent le temps de dire serviette de table plutôt que napkin?

Peut-être que ce mot s'est incrusté au Québec parce qu'il est à moitié français. Et pas besoin de chercher très loin: le «nap-» de napkin vient directement du mot français nappe, désignant une pièce de linge servant à recouvrir la table durant les repas.

Nappe provient du latin mappa, lequel a aussi donné map en anglais en mappemonde en français.

Quelqu'un a donc eu l'idée d'ajouter à naple suffixe «-kin», lequel avait à l'époque le sens de «petit» en anglais et était utilisé comme un diminutif (pensez à catkin pour désigner le type de bourgeon qu'on appelle chaton en français).

Une napkin, c'est donc une «petite nappe». En français, c'est le mot napperon qui s'est développé, lequel a fait d'autres «dommages» en langue anglaise, puisqu'il a donné le motapron(tablier). Les Français disaient un napperon, les Anglais comprenaient an apron.

Remarquez que, dans l'empire britannique, on rencontre aussi le mot serviette pour désigner une napkin. En Australie et en Nouvelle-Zélande, on l'utilise même pour désigner une serviette de table en papier et non en tissu.

Le désavantage avec serviette en français, c'est qu'il faut absolument ajouter «de table» pour savoir de quel objet il est question. Si vous dites que vous avez écrit un poème sur une serviette, le réflexe sera de penser d'abord à une serviette de bain. Un défaut que n'a pas napkin. Cette plus grande précision peut expliquer la popularité du mot.

À noter que l'expression anglaise to take a nap(faire une sieste) n'a pas du tout la même étymologie. Il faut plutôt regarder du côté du vieil anglais hnappian, qui voulait dire «dormir légèrement».

D'ailleurs, une fausse rumeur circule, selon laquelle la napkin était d'abord une couverture (pour dormir). Lorsqu'elle était usée, on la découpait en morceaux qui étaient utilisés comme serviettes de table.

Perles de la semaine

Avec des réponses comme ça aux examens, les soins infirmiers risquent de devenir les soins infirmés.

On met de l'or dans les dents pour les horrifier.

Les différentes sortes de dents sont les dents blanches, les dents gâtéeset les dents «qu'on met».

Les glandes de la sueur facilitent le travail d'exportation des déchets.

Le corps humain comprend le thorax au nord et l'abdomen au sud.

Les cinq sens sont l'ouïe, la vue, l'odorat, le bon goût et le tripotage.

Les accidents qui peuvent arriver aux os sont l'entorse, la foulure et la luxure.

La colonne vertébrale tient le dos et renferme la moelle pépinière.

Le sevrage d'alcool peut causer un delirium très mince.

Questions ou commentaires? Steve.bergeron@latribune.qc.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer