• La Tribune 
  • > Où c'est qu't'as pris tes belles p'tites napkins? 

Où c'est qu't'as pris tes belles p'tites napkins?

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Rosianne Roy a fait l'achat de ce paquet de serviettes de table (et non de napkins) dans un magasin de la région des Bois-Francs pour se rendre compte à la maison qu'elle avait acheté un « paquet distributrice pratique ». Une perle étonnante de la part d'une compagnie québécoise...

Effectivement, quelqu'un quelque part a traduit erronément le mot anglais « dispenser » par « distributrice », ce qui n'est pas fautif en soi... lorsque l'on parle d'un appareil ou d'une machine, telle une distributrice de boissons gazeuses. Du moins au Québec, car en Europe francophone, c'est « distributeur » qui est le plus courant.

Ici, le mot « distributeur » est davantage utilisé pour parler d'une personne physique ou morale (« un distributeur de livres, une distributrice de films »)...

Si le mot est utilisé comme épithète, il doit suivre le genre du mot auquel il se rapporte (« un paquet distributeur, une machine distributrice »).

 

Ne manquez pas la chronique Séance d'orthographe désormais publiée tous les samedis dans La Tribune.

Vous avez croqué des perles de toutes sortes? Vous pouvez nous les faire parvenir à l'adresse suivante : steve.bergeron@latribune.qc.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer