Partout à la fois

David Bureau...

Agrandir

David Bureau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Emanuelle Boutin-Gilbert
La Tribune

(SHERBROOKE) Qui a dit que les jeunes étaient paresseux? L'exemple d'un jeune Sherbrookois qui a le vent dans les voiles prouve tout le contraire. David Bureau est partout à la fois : Sherbrooke, Toronto et tout récemment la Chine font partie du quotidien de cet entrepreneur qui n'a pas froid aux yeux. Surprise. Un jeune homme dans la demi-vingtaine s'assoit de l'autre côté de la table.

Reconnu comme l'un des entrepreneurs les plus prometteurs au Canada par The Next36, aventure qui s'est terminée pour lui récemment, il a participé pendant son cursus scolaire à l'élaboration de quatre entreprises en plus de s'investir dans la communauté entrepreneuriale de la région.

« Je me suis lancé en entrepreneuriat quand j'étudiais au cégep, il y avait un club d'entrepreneurs que j'ai relancé avec un des professeurs à ce moment-là, Jocelyn Duluth, puis j'ai vraiment aimé ça », raconte-t-il, se rappelant son premier réel contact avec cet univers effervescent.

« Ce qui est arrivé après, c'est que j'ai commencé à parler avec des collègues de classe de lancer une entreprise. C'est là que j'ai rencontré mon associé actuel, Guillaume Laliberté », poursuit-il. L'acolyte de David Bureau a d'ailleurs aussi un parcours impressionnant pour son âge. Cofondateur d'entreprises, ancien étudiant de l'Université de Sherbrooke, il est aussi détenteur d'un diplôme de Harvard.

« À l'université, dès ma première session je me suis rendu compte que j'aimais vraiment l'entrepreneuriat et que j'étais fait pour ça », énonce-t-il. Avec son meilleur ami, à ce moment-là, ils ont lancé Dare the Web, qui allait se réinventer à plusieurs reprises jusqu'à devenir Bridge, une entreprise plus axée sur le développement de logiciels. C'est aussi pendant cette période qu'il a rencontré son mentor de vie, Roger Noël.

« Tout l'entrepreneuriat en Estrie m'a toujours intéressé, c'est une cause que j'ai énormément à coeur », insiste bien le Sherbrookois. C'est d'ailleurs pourquoi David Bureau s'est impliqué de près pour le lancement de CIRUS, le Clud d'entrepreneuriat et de réseautage de l'Université de Sherbrooke, en plus de relancer la Quinzaine Cascades de l'entrepreneuriat en lui donnant un virage plus jeune en plus de collaborer à la création de Enactus Sherbrooke, ce qui a fait de l'UdeS la première université francophone au Canada à faire partie de ce regroupement, sans oublier son active participation à la Table d'action d'entrepreneuriat en Estrie.

Maintenant, le jeune homme travaille sur un nouveau projet auquel il a réfléchi pendant ses mois en formation à The Next36. Le programme Flair, sur lequel il travaille en collaboration avec Guillaume Laliberté, permettra éventuellement de faciliter la recherche d'information aux étudiants et aux chercheurs. Le principe est simple, mais il fallait y penser.

Il s'agit d'un « processeur de pensées », commence le jeune entrepreneur pour piquer la curiosité. « Pendant que tu écris un travail ou un texte, le logiciel comprend le contexte du sujet traité et fournit de l'information reliée à ce même contexte. Par exemple, si tu parles de réacteurs nucléaires au Japon, le logiciel, en marge du texte, fournira des cartes d'informations, des statistiques, etc. reliées à ce sujet bien précis », explique-t-il.

Quand il raconte tout son parcours, on sent que le jeune homme qu'on a devant soi est passionné par ce qu'il fait. Les étincelles qui brillent dans ses yeux parlent d'elles-mêmes. L'entrepreneuriat n'est pas uniquement sa vocation, c'est sa passion.

À côté de tout ça, le jeune homme prend quand même le temps de vivre des moments riches en échanges avec ses proches, sa famille et ses amis. Il s'évade également en voyageant, ce qui lui permet de voir et de comprendre les autres cultures, sans oublier de prendre le temps de goûter aux saveurs du monde.

Jeune entrepreneur;

Diplômé de l'Université de Sherbrooke;

Passionné de technologies;

Participant à The Next 36;

Fils d'une mère entrepreneure;

Épicurien;

Voyageur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer