• La Tribune 
  • > Une carrière basée sur le respect 

Une carrière basée sur le respect

Bertrand Gosselin... (Imacom, René Marquis)

Agrandir

Bertrand Gosselin

Imacom, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Peu de journalistes en Estrie peuvent se permettre de tutoyer la majorité des juges et avocats, être la référence judiciaire des collègues de tous les médias tout en étant d'une grande crédibilité pour le public.

Bertrand Gosselin est de ceux-là.

Et c'est par le respect qu'il voue tant aux hommes et femmes de loi, aux acteurs du monde judiciaire qu'au citoyen qui traverse le processus judiciaire que Bertrand Gosselin a bâti sa crédibilité.

«J'ai commencé à faire le métier avant même l'arrivée des premiers relationnistes dans les corps de police. Même lors de l'affaire des poseurs de tapis à Rock Forest, qui impliquait des policiers de Sherbrooke, je les ai conseillés sur la stratégie de communication à adopter», se rappelle cette véritable encyclopédie de l'histoire judiciaire du district de Saint-François.

Celui qui a décrit et commenté l'actualité policière et judiciaire à CHLT -630, maintenant le 107,7 FM Estrie depuis plus de 35 ans, a assisté à pratiquement tous les procès.

De l'enquête préliminaire des Hells Angels après la tuerie au repaire de Lennoxville au vieux palais de justice de Sherbrooke jusqu'aux procédures contre le meurtrier Mario Cyr ou contre le monstre de Magog Rénald Côté, Bertrand Gosselin était aux premières loges.

Ce dernier met d'ailleurs la touche finale à ses mémoires dans lesquelles il a noté les histoires judiciaires les plus marquantes.

«J'ai toujours essayé de garder le respect des intervenants. Même si les temps ont changé dans les rapports entre les journalistes et les policiers, c'est toujours un aspect qui est resté. Je pouvais aller dans tous les postes de police de la région et j'étais comme chez nous. Je vais encore prendre mon déjeuner tous les matins au palais de justice avec les avocats», mentionne Bertrand Gosselin.

C'est à La Tribune en 1974 que Bertrand Gosselin a fait ses premières armes en journalisme. Il s'est bâti une crédibilité au point où il a aidé pratiquement tous les journalistes sherbrookois lors de leurs premières affectations au palais de justice.

«Jacques Lemoine de La Tribune a été une source de conseils et d'informations à mes débuts au palais de justice. C'est la moindre des choses de redonner ce que l'on a reçu. Je me suis fait un devoir d'aider et de guider les jeunes journalistes», mentionne Bertrand Gosselin.

À travers cette carrière, Bertrand Gosselin est demeuré un musicien aguerri. Il a joué de la trompette dans divers groupes et harmonie notamment l'harmonie Sainte-Cécile, la fanfare de Magog, l'harmonie de Magog, l'orchestre Lacasse, les Music Masters ou l'harmonie de l'Estrie. Il a même joué avec André Lejeune à l'Expo 67. Il a retrouvé son ancien comprase au cours des dernières années lors de la tournée Mission santé avec notamment Soeur Angèle.

«Je n'ai jamais arrêté la musique et le tennis», mentionne celui qui est surnommé Bert.

Animateur de la soirée aux homards des Stentors et des cérémonies de la fête du Canada, membre des chevaliers de Colomb de Magog, Bertrand Gosselin a contribué à la fondation d'Info-Crime, maintenant devenu Échec au crime.

Menant le combat de sa vie, Bertrand Gosselin est ému des hommages qui lui sont rendus au cours des dernières semaines recevant ces honneurs avec la même humilité qu'il a gardée au fil de sa carrière.

«Au fond de tout ça, je n'ai fait que mon travail...»

Père de deux enfants, Marie-Claude et Nathalie, grand-père de deux petits-enfants et deux arrières-petits-enfants;

Conjoint de Lisette Maurice;

A commencé sa carrière de journaliste comme correspondant pour La Tribune à Magog en 1974;

Chroniqueur judiciaire à la radio de CHLT 630, puis au 107,7 FM Estrie depuis 1980.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer