On aime la cardamome

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

Ces restaurateurs grecs montréalais ou leurs administrateurs de site internet sont tombés dans le piège de cette épice aux graines très parfumées, que plusieurs écrivent « cardamone », mais dont la véritable orthographe est plutôt « cardamome », avec deux m.

Les plus observateurs d'entre vous auront peut-être aussi décelé une faute dans « mezze », qui ne devrait pas s'écrire avec un s. Ce mot d'origine grecque et turque désigne en effet un assortiment de hors d'oeuvres à l'orientale. Normalement, il est toujours pluriel et s'écrit sans s.

Mais il fait partie des mots qui ont été rectifiés par la fameuse réforme que certains décrient encore aujourd'hui mais qui est en train de passer dans l'usage.

On peut donc désormais écrire «  un mezze, des mezzes », et même « un mezzé, des mezzés ». Quant à la prononciation, on peut dire soit [mézé], soit [medzé].

 

La chronique Séance d'orthographe sera de retour en septembre dans La Tribune.

Vous avez croqué des perles de toutes sortes? Vous pouvez nous les faire parvenir à l'adresse suivante : steve.bergeron@latribune.qc.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer