Né pour créer

Pierre Simard... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Pierre Simard

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(BOLTON-EST) Le parcours professionnel de Pierre Simard est pour le moins singulier. D'abord travailleur d'usine, il a plus tard fondé une maison de disque, puis une entreprise spécialisée dans la fabrication d'ustensiles et de vaisselle en bois. Il a un moteur : le désir de créer.

Lorsqu'il parle de sa carrière, Pierre Simard paraît intarissable. Il faut dire qu'il a connu une variété impressionnante d'expériences, notamment parce qu'il n'a jamais eu peur de se «mettre en danger».

Il a travaillé dans un moulin à papier pendant plusieurs années avant de quitter sa région natale et un emploi bien rémunéré pour tenter sa chance à Montréal, où il a réussi dans le domaine de la musique.

Au départ simple responsable des arrangements musicaux du groupe Madame, il a lancé sa propre maison de disque pour produire cette formation pop-rock dans les années 1980. Il a également représenté le chanteur belge Philippe Lafontaine en Amérique du Nord à une époque.

Son incursion dans le domaine de la musique lui a permis de faire des tas de rencontres. «Avec Madame, on est allé enregistrer à Paris dans de grands studios. Dans les corridors, on croisait des gens comme Annie Lennox, Charles Aznavour et les gars de Kool and the Gang», se rappelle-t-il.

Pierre Simard a mis fin aux activités de sa maison de disque en 1992, mais il a continué d'oeuvrer dans le secteur des arts pendant un moment par la suite. Il a entamé un nouveau chapitre de vie lorsqu'il s'est installé à Bolton-Est, il y a une douzaine d'années, dans le cadre d'un projet d'écovillage.

À Bolton-Est, simplement pour le plaisir de créer ou presque, il fabrique un jour un couteau entièrement fait en bois. Le résultat est si intéressant qu'il décide également de concevoir une fourchette.

«Je travaillais le bois depuis des années déjà. J'avais des équipements. Une fois ces deux premiers ustensiles faits, j'en ai produit plusieurs autres et je les ai testés avec des familles. Je me suis rendu compte qu'ils ne prenaient ni l'odeur ni la couleur des aliments mangés. En plus, les gens les aimaient. C'était prometteur comme résultat», raconte-t-il.

Justenbois

Fondée en 2004 à Bolton-Est, l'entreprise que dirige aujourd'hui Pierre Simard se nomme Justenbois. Elle emploie 11 artisans, qui effectuent les diverses tâches nécessaires à la fabrication d'ustensiles et de vaisselle en bois.

Les produits de Justenbois sont protégés par des enduits naturels uniquement, ce qui les rend inoffensifs pour la santé humaine. Qui plus est, ils sont conçus avec de l'érable, un bois qui ne se fissure pas et qui, par conséquent, ne favorise pas le développement de bactéries pathogènes.

Mais quel est l'intérêt d'utiliser des ustensiles en bois pour manger? «On préserve l'intégrité de la saveur des aliments et il n'y a pas de phénomène d'oxydation qui se produit, ce qui n'est pas le cas quand on prend des ustensiles en métal», souligne notamment le récipiendaire du Mérite estrien de cette semaine.

Semblant croire fermement au potentiel de son entreprise, Pierre Simard se prépare à partir à la conquête des États-Unis, un marché prêt à lui ouvrir les bras. «Je forme du personnel en vue de la croissance qu'on prévoit dans ce pays.»

Malgré sa fibre entrepreneuriale forte, Pierre Simard est attaché à des valeurs davantage associées aux environnementalistes et aux groupes communautaires. «Je fais partie de la nouvelle économie de collaboration. Je souhaite un meilleur équilibre dans l'utilisation des ressources de même qu'une répartition plus harmonieuse de la richesse», lance-t-il.

Une partie des résidus de bois produits par son entreprise sont récupérés par des producteurs de fruits et légumes biologiques. Les outils de coupe employés par les artisans de Justenbois sont par ailleurs nettoyés avec du jus de citron.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer