• La Tribune 
  • > Du travail pour le Comité de toponymie 

Du travail pour le Comité de toponymie

Lorsque le Comité de toponymie de la Ville de Sherbrooke sera reformé, il... (Photos Denis Pellerin)

Agrandir

Photos Denis Pellerin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Steve Bergeron</p>
Steve Bergeron
La Tribune

Lorsque le Comité de toponymie de la Ville de Sherbrooke sera reformé, il pourra s'occuper de deux panneaux de rue erronés, débusqués par Denis Pellerin.

Le premier est celui de la rue Marchand, qui ne doit pas s'écrire avec un d comme on serait tenté de le croire, mais avec un t, puisque ce nom vient d'Arthur Robert Marchant, un Britannique qui est arrivé dans la région en 1910.

L'autre panneau à changer est celui de la rue Jubillée (sic), qui ne doit pas s'écrire « Jubilé », mais bien « Jubilee », en anglais. Cette rue a été ouverte en 1896 et son nom rappelle le jubilé de diamant de la reine Victoria, en 1897.

Visiblement, le concepteur du panneau n'avait ni dictionnaire anglais ni dictionnaire français.

 

Ne manquez pas la chronique Séance d'orthographe tous les vendredis dans La Tribune.

Vous avez croqué des perles de toutes sortes? Vous pouvez nous les faire parvenir à l'adresse suivante : steve.bergeron@latribune.qc.ca.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer